Disparition de Delphine Jubillar : de nouvelles recherches effectuées dans une rivière

·1 min de lecture

Toutes les mesures sont prises pour retrouver Delphine Jubillar. L'infirmière de 33 ans a disparu dans la nuit du 15 au 16 décembre dernier et n'a plus donné signe de vie depuis. Malgré de nouvelles fouilles effectuées à son domicile et la réactivation soudaine de son compte Facebook, celle qui aspirait à une nouvelle vie reste introuvable. Ainsi, des recherches ont été mises en place dans le Tarn au niveau du pont de Marssac-sur-Tarn, comme l'annonce La Dépêche. Celles-ci ont débuté lundi 18 janvier en début de matinée et se poursuivront les jours suivants.

Au total, cinq gendarmes des brigades nautique de Saint-Cyprien et de Marseillan ont été réquisitionnés pour explorer la rivière "en aval d'Albi et de Cagnac-les-Mines" (le Tarn ne mesure pas moins de 12 mètres de profondeur) dans l'espoir de localiser la mère de famille. Mais la tâche s'avère plus compliquée que prévu, notamment à cause d'une eau "boueuse" qui ne permet pas aux plongeurs une vision très claire : même les lampes qu'ils utilisent ne sont pas utiles. Dans les eaux se trouvent aussi des branchages qui ne peuvent conduire à une bonne progression. "On cherche à tâtons", a expliqué l'un des militaires présents. Delphine Jubillar résidait non loin des lieux à Cagnac-les-Mines avec son époux Cédric Jubillar et leurs deux enfants âgés de 6 ans et 18 mois.

Quelles sont les pistes envisagées ?

Plus d'un mois après la disparition de Delphine Jubillar, l'enquête n'a pas permis (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Disparition de Delphine Jubillar : la mise au point brutale de ses frères et sœurs dans un communiqué surprise
Le témoignage fort de Laure, victime d'inceste, dans C à vous : "Le #MeTooInceste m'a donné la force"
Loto : ce département où il faut miser pour remporter le jackpot
Affaire Sophie Le Tan : Jean-Marc Reiser avoue le meurtre de la jeune femme
Une femme reçoit plus de 1000 appels à cause du mauvais numéro d'un centre de vaccination Covid-19