Disparition de Delphine Jubillar : ce nouvel élément très intime qui met à mal la défense de Cédric

·1 min de lecture

Dans le cadre de l'enquête sur la disparition de Delphine Jubillar, les magistrates Audrey Assemat et Coralyne Chartier essaient de comprendre au mieux ce qui a pu conduire cette infirmière de 33 ans, maman de deux jeunes enfants qui était en procédure de divorce, à disparaître. Des éléments intimes de son couple avec Cédric ont été mis devant les juges, afin de mieux cerner le contexte et les protagonistes de cette affaire. Ainsi, un détail important de sa vie conjugale vient récemment d'être révélés par les proches de l'habitante de Cagnac-les-Mines.

Les dernières parties civiles à ne pas avoir été entendues par les juges d'instruction sont désormais passées devant la justice le 1er avril 2022. Il s'agit de Didier et Élisabeth, l'oncle et la tante de Delphine Jubillar, et trois de leurs enfants. Leur avocat, maître Mourad Battikh a donné quelques éléments à la presse, voulant prouver que le dossier avance. "Grâce à Élisabeth, sa tante, nous avons notamment appris au cours de cette audition que Delphine faisait chambre à part avec son mari dans les mois qui précèdent sa disparition. Cet élément vient contredire le récit de Cédric Jubillar qui affirme que la séparation ne se passait pas si mal puisque, précisément, ils auraient continué à partager le même lit", affirme l'homme de loi au Parisien. Les mariés de 2013 ne s'entendaient plus, Delphine Jubillar avait même retrouvé l'amour auprès d'un autre homme, quelques...

Lire la suite


À lire aussi

Disparition de Delphine Jubillar : Coup de théâtre dans l'enquête, la défense jubile !
Delphine Jubillar : Les confidences intimes de Cédric à un ami juste avant sa disparition
Disparition de Peng Shuai : elle donne des nouvelles via le gouvernement... Personne n'y croît !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles