Disparition de Delphine Jubillar : Marco explique pourquoi il a trahi Cédric, "que les choses soient claires..."

Qui est donc ce fameux Marco qui s'est rajouté comme protagoniste dans l'enquête sur la disparition de Delphine Jubillar ? Présenté comme un criminel qui a côtoyé son mari Cédric – suspect numéro 1 de l'affaire - en prison et qui en est ressorti avec des révélations explosives, il a autant suscité l'intérêt que des interrogations. Pour la première fois, il prend la parole dans les médias pour rétablir sa vérité et clarifier de nombreux points. Il a choisi de le faire dans les colonnes du Parisien-Aujourd'hui en France, dont l'un des journalistes, Ronan Folgoas, a travaillé plus d'un an sur ce cas non élucidé. Il répond à ses questions et explique notamment pour quelles raisons il a transmis à la justice tout ce qu'il savait.

Ayant passé seize années derrière les barreaux, celui qui est surnommé Marco est un ancien malfaiteur au casier judiciaire très rempli. Durant sa vie, il a croisé de nombreuses personnes et pas toutes recommandables qui le connaissent bien. Le Corse désormais installé au Portugal depuis sa libération – qui n'est pas une faveur de la justice en raison de sa collaboration -, il tient à faire attention à sa réputation et à sa vie : "Je ne voudrais pas que cette histoire se retourne contre moi. Alors, que les choses soient claires : je ne suis pas une balance qui aurait monnayé ses informations en contrepartie de je ne sais quelle libération anticipée et qui aurait agi dans son intérêt personnel."

En cherchant...

Lire la suite


À lire aussi

Disparition de Delphine Jubillar : pourquoi Cédric a-t-il promis de l'argent à un codétenu ?
Disparition de Delphine Jubillar : pourquoi Cédric est en prison depuis 1 an sans condamnation ?
Sophie Tapie mariée : elle explique pourquoi elle refuse de changer son nom

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles