Disparition de Delphine Jubillar : Des lettres de Cédric refont surface ! Le contenu dévoilé...

Depuis plus d'un an, Cédric Jubillar est en prison. Il n'a pas avoué de crime, le corps de sa femme Delphine Jubillar n'a pas été retrouvé, mais la justice maintient sa détention, elle l'a même prolongée en juin dernier. Ses raisons ? Elle estime que les charges qui pèsent sont suffisamment lourdes et que sa libération, même avec un bracelet électronique, perturberait le cours de l'enquête. Le contenu de ses lettres envoyées à ses proches permet d'en savoir plus sur son état d'esprit.

"Je ne comprends pas qu'ils continuent à chercher sur moi, ils ne comprennent pas que je n'ai rien fait, que je suis innocent". Et de poursuivre : "Ici, la vie est compliquée mais je m'accroche. J'ai été placé à l'isolement pour ma protection et au final cette décision me convient. J'ai une promenade le matin ou j'en profite pour faire des footings et l'après-midi je vais à la salle de musculation. Ça me permet de garder la forme car dans la cellule on ne bouge pas", avait dévoilé BFMTV au mois d'août 2021, soit deux mois après son incarcération.

Le mari de Delphine et père de leurs deux enfants estime, comme ses avocats, que certaines pistes n'ont pas été suffisamment explorées comme celle d'un départ volontaire en Espagne pour refaire sa vie, ou bien celle d'un accident mortel que la personne aurait voulu maquiller.

En prison, Cédric Jubillar a aussi noué des liens, même si sa réputation n'est pas celle d'une personnalité très aimée par les autres...

Lire la suite


À lire aussi

Amandine Pellissard (Familles nombreuses) reçoit une horrible lettre, elle en dévoile le contenu
Disparition de Delphine Jubillar : un sms incriminant refait surface !
Alexandra (Koh-Lanta 2022) a été animatrice télé, de vieilles images refont surface !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles