Disparition de Delphine Jubillar : l'amant de la jeune femme se confie pour la première fois

·1 min de lecture

Il était devenu depuis quelques mois son principal confident. En instance de divorce avec son mari Cédric, Delphine Jubillar échangeait régulièrement six mois avant sa disparition avec un homme résidant à Montauban, rencontré via Internet. Devenu son amant virtuel, il a été identifié puis entendu par la police dans le cadre de l'enquête sur la disparition de l'infirmière de 33 ans. Avec un alibi en béton, car avec son épouse le soir de la disparition de Delphine Jubillar, il a rapidement été mis hors de cause, et se confie pour la première fois dans les colonnes du Parisien, en kiosque jeudi 17 juin.

Très touché par la disparition de Delphine Jubillar, il assure que celle-ci lui "manque terriblement", tandis qu'il avait noué en quelques mois une relation particulièrement intime avec la mère de famille, sans que l'on sache s'ils s'étaient rencontrés physiquement ou non. Une relation qui était selon lui "une évidence". "Nous échangions des tonnes de messages écrits par le biais d'une messagerie et nous passions aussi des heures au téléphone, confie-t-il. Nos conversations portaient sur des sujets très personnels et profonds et puis aussi sur des choses plus légères", lui qui décrit l'infirmière de 33 ans comme "drôle et d'une grande sensibilité, d'une grande force de caractère", ainsi que sans préjugés et "passionnée par son travail d'infirmière au sein d'un service de gériatrie".

Quel dernier message Delphine Jubillar a-t-elle envoyé

(...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Delphine Jubillar : le terrible lapsus de l'avocat de sa famille
Delphine Jubillar : une découverte accablante dans le téléphone de son mari, Cédric
Maddie McCann : ces autres affaires atroces dans lesquelles le principal suspect serait impliqué
Un cold case sanglant résolu en Isère après 28 ans d'enquête
Disparition de Delphine Jubillar : ce projet qu'elle avait avec son amant

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles