Disparition de Delphine Jubillar : la fin du mystère?

·1 min de lecture

Six mois jour pour jour après la disparition de l'infirmière du Tarn Delphine Jubillar, une mère de famille de 33 ans, son mari Cédric a été interpellé mercredi et placé en garde à vue. Plusieurs de ses proches, dont sa mère Nadine, sont également entendus par la gendarmerie dans le cadre de l'information judiciaire ouverte à Toulouse pour "enlèvement, détention ou séquestration". Selon La Dépêche du Midi, une perquisition était également menée au domicile d'une amie proche du mari, à Lescure d'Albigeois.

Lire aussi - Disparition de Delphine Jubillar dans le Tarn : onze semaines d'enquête, toujours aucune mise en examen

En instance de divorce, Cédric Jubillar, 33 ans également, avait signalé la disparition de son épouse dans la nuit du 15 au 16 décembre du domicile familial de Cagnac-les-Mines, petite commune située au nord d'Albi. Malgré d'intenses recherche, de nombreuses fouilles et plusieurs perquisitions, aucune trace de cette maman de deux jeunes enfants n'a été retrouvée. Cédric Jubillar avait été auditionné par les juges d'instruction fin avril en tant que partie civile. Accompagné de son fils, il a encore participé, samedi dernier, à une marche blanche pour son épouse, organisée par ses collègues de travail.

Des incohérences

Des incohérences entre le récit de la nuit de la disparition fait par le mari et les éléments d'enquête recueillis par les gendarmes seraient à l'origine de ce rebondissement. Selon le Parisien, qui a révélé l'arrestation, des analyses téléphoniqu...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles