Disparition de Delphine Jubillar : Son fils dément la version de Cédric, "j'en suis sûr"!

Dans l'affaire de la disparition de Delphine Jubillar, les preuves matérielles ne sont pas légion. Des traces de sang ont été repérées dans la voiture d'un proche de son mari mais leur analyse n'a pas été fructueuse, son téléphone est introuvable, la couette conjugale a aussi été expertisée, en vain, tandis que des drônes ultra high tech ont tenté de repérer une trace du corps de l'infirmière qui a disparu dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, sans résultat. Il a toutefois un objet que les gendarmes ont retrouvé : ses lunettes. Leur expertise vient d'être versée au dossier et Le Parisien a pu connaître les résultats qui ne sont pas en la faveur du principal suspect, son mari Cédric, avec qui elle était en procédure de divorce.

Au domicile des Jubillar, les gendarmes avaient retrouvé cassée et désolidarisée la monture de Delphine Jubillar, avec une branche située sur la table de la cuisine, et l'autre branche par terre, derrière le canapé. Les lunettes ont été remises aux experts de la Direction générale de l'armement (DGA) du ministère des Armées et rendues aux juges d'instruction le 7 avril. L'analyse est formelle : c'est une force extérieure qui les a brisées, et non pas l'usure, comme l'a clamé Cédric Jubillar. Le témoignage, crucial, de leur fils aîné Louis, correspond d'ailleurs à l'expertise puisqu'il a déclaré que sa maman les portait le dernier soir où il l'a vue.

Lors de ses différentes auditions, le fils du couple, âgé de 6...

Lire la suite


À lire aussi

Disparition de Delphine Jubillar : son fils a changé de version !
Disparition de Delphine Jubillar : "Je ne suis pas un violeur, un homosexuel", les aveux surprenants de Cédric
Disparition de Delphine Jubillar : une employée de l'école de leur fils a entendu les violentes insultes de son mari !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles