Disparition de Delphine Jubillar : sa famille réclame la fermeture d'une cagnotte en soutien à son mari

·1 min de lecture

Voilà bientôt un mois que Delphine Jubillar n'a plus donné signe de vie. Les enquêteurs de la section de recherches de Toulouse continuent de travailler d'arrache-pied pour tenter de retrouver la jeune maman qui habitait à Cagnac-les-Mines, dans le Tarn. Il y a quelques jours, les proches de la jeune femme de 33 ans ont fait supprimer une cagnotte intitulée "Pour la famille de Delphine Jubillar disparue", mise en ligne sur le site "Cotizup", une plateforme qui permet de collecter des fonds, selon la Dépêche. "Cette cagnotte aurait été bloquée par les proches de la disparue, qui ne sont pas à l'origine de sa création, indique le quotidien avant de poursuivre, cette cagnotte aurait été ouverte par la famille du mari de Delphine Jubillar dans un but de soutien et d'aide financière."

Des difficultés financières pour le mari de Delphine Jubillar ?

Depuis la disparition de sa femme, Cédric Jubillar aurait du mal à joindre les deux bouts, le couple vivant principalement sur le salaire de Delphine Jubillar qui exerçait en tant qu'infirmière de nuit au sein d'un service de gastro-entérologie dans une clinique d'Albi. Avant d'être supprimée, la cagnotte avait atteint quelques centaines d'euros. "Cet épisode creuse un peu plus le fossé entre ces deux clans murés dans le silence en attendant l'avancée des investigations sur l'étrange disparition de Delphine Jubillar", conclut la Dépêche.

Delphine Jubillar a disparu dans la nuit du 15 au 16 décembre. L'infirmière (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Disparition de Delphine Jubillar : qui a ouvert la cagnotte pour son mari ?
Deux adolescents sauvent un père et son fils de l'eau glaciale
TEMOIGNAGE. "Sans l'anorexie, je ne savais plus qui j'étais"
Ils pensaient avoir découvert un pied humain... Ce n'était qu'une pomme de terre
Sordide ! Un chien affamé dévore la jambe de son maître décédé