Disparition de Delphine Jubillar : le comportement des voisins interroge... "Le silence vous rend complice"!

Difficilement, l'enquête sur la disparition de Delphine Jubillar avance. Mais après dix-sept mois, l'entourage de l'infirmière de Cagnac-les-Mines, mère de deux jeunes enfants, a de plus en plus de mal à accepter son absence inexpliquée. Des amies de la jeune femme très appréciée ont mis en place une page Facebook qui lui est consacrée. Elle porte son nom de jeune fille, Aussaguel, car ses proches ne voulaient certainement pas qu'apparaisse celui de son époux, avec qui elle était en procédure de divorce et qui est le suspect numéro 1, actuellement en détention provisoire depuis près d'un an. Le 23 mai 2022, elles ont lancé un message puissant pour inciter toutes les personnes qui ont des informations à contacter les autorités.

"Le silence vous rend complice. Si c'était votre fille, votre soeur, votre amie, vous supplierez les personnes de parler ! Alors, nous, nous vous supplions de parler. Il n'est pas possible que Delphine ait disparu sans que personne n'ait rien vu ou entendu. Parlez, même anonymement", peut-on lire sur Facebook. "17 mois ! Ça suffit maintenant ! Il y a bien quelqu'un qui a entendu, vu ou qui sait quelque chose." Quelques jours plus tard, un nouvel appel, déchirant, a été lancé : "Dites la vérité, pour moi, pour mes enfants, pour ma famille, pour mes amies, pour tous ceux que j'ai aimé."

L'entourage de Delphine Jubillar née Aussaguel est très actif depuis le premier jour de sa disparition. Recherches aux côtés...

Lire la suite


À lire aussi

Affaire Jubillar : Une collègue de Delphine fait des révélations sur son comportement "compulsif" juste avant sa disparition
Disparition de Delphine Jubillar : Cédric a-t-il été aidé par un complice ? Nouvelle accusation....
Bruno (Mariés au premier regard) brise le silence sur le comportement de sa soeur Carine

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles