Disparition de Delphine Jubillar : Cédric a revu sa nouvelle compagne, leurs échanges révélés !

Cela fait désormais plus d'un an que Cédric Jubillar est en détention provisoire dans la maison d'arrêt de Seysses près de Toulouse. La justice a décidé de prolonger son séjour derrière les barreaux en attendant l'avancement de l'enquête, afin d'être certaine que celui qui est le suspect numéro 1 ne touche à aucune preuve, indice ou ne fasse de la subordination de témoins, notamment de son fils aîné Louis, témoin visuel de la dernière soirée de sa maman Delphine. Cela fait donc plus d'une année que le peintre-plaquiste controversé n'a pas revu celle qui était sa compagne au printemps 2021, Séverine. Cette dernière était présente lors de son audition en juin dernier, pour statuer de sa libération ou pas.

Actu Toulouse a obtenu les confidences de Séverine, aide-soignante qui a croisé la route de Cédric Jubillar en 2021 et qui a formé un couple avec lui ensuite. Si leur situation sentimentale est aujourd'hui floue - elle a pris ses distances voyant la médiatisation de son rôle dans l'affaire et sa garde à vue pour recel de cadavre dont elle est ressortie libre -, elle a tenu à voir son ami et lui apporter son soutien.

L'artisan de 34 ans ne se doutait pas que celle qui est l'une des rares à ne pas l'accabler de la disparition de Delphine allait lui rendre visite. Ils ont pu échanger quelques mots, comme le révèle à Actu.fr Séverine : "Il m'a dit qu'il était content de me voir, un je t'aime, m'a demandé si j'allais bien. Il m'a...

Lire la suite


À lire aussi

Cédric Jubillar violent avec sa compagne Séverine ? Leurs disputes révélées par un voisin
Eddy (Mariés au premier regard) en couple : révélations sur sa compagne qui lui "fait du bien"
Alexandre Brasseur en couple : pudiques révélations sur sa compagne Isabelle

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles