Disparition de Delphine Jubillar : Cédric en prison, comment il arrive à se procurer du shit

En "sympathisant" avec Cédric Jubillar derrière les barreaux, l'ancien détenu de la maison d'arrêt de Toulouse-Seysses en Haute-Garonne, Marco, a voulu essayer de "faire éclater la vérité" dans la disparition de l'infirmière du Tarn, maman de Louis et Elyah. Une relation qui a commencé comme une banale connaissance de couloirs de prison avec échange de bons procédés.

Infatigable bavard, Cédric Jubillar n'est pas, d'après la description qu'en fait Marco, le voisin de cellule idéal car il ne s'arrête jamais de parler. Pour calmer son tempérament fatigant, l'ancien prisonnier a fait passer du shit au peintre-plaquiste, grand consommateur de cannabis : "Quand tout le monde est calme, je fais passer un peu de shit, à lui comme à d'autres. Je ne fume pas, mais je sais comment m'en procurer. J'ai beaucoup de relations en prison." Il faut dire qu'avec seize années passées en prison, Marco connaît toutes les ficelles de cet environnement.

En fumant, le futur ex-mari de Delphine – ils étaient en procédure de divorce avant sa disparition et elle comptait refaire sa vie avec un autre – se détendait : "Ça lui change des cachets qu'il prend à longueur de journée... Et, moi, je peux être tranquille et profiter du silence." Notamment pour regarder les émissions de Cyril Hanouna comme il l'a confié dans son interview. Toutefois, lorsque les effets de la drogue retombent, l'artisan de Cagnac-les-Mines se remet à parler : "C'est comme ça, au...

Lire la suite


À lire aussi

Disparition de Delphine Jubillar : pourquoi Cédric est en prison depuis 1 an sans condamnation ?
Disparition de Delphine Jubillar : Cédric maltraité en prison ? Il se victimise lors de son expertise
Disparition de Delphine Jubillar : Cet appel interdit de Cédric en prison qui pourrait lui coûter cher

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles