Disparition de Delphine Jubillar : Cédric a menti, la preuve !

Reconstruire la nuit du 15 au 16 décembre 2020 durant laquelle Delphine Jubillar a disparu, c'est ce que les enquêteurs font depuis un an et demi. Les preuves concrètes manquent puisqu'aucune scène de crime n'a été retrouvée mais différents témoignages suscitent beaucoup d'interrogations. Parmi ceux-ci, la parole d'une amie de l'infirmière du Tarn. La Dépêche du Midi avait rapporté ses propos et notamment le fait que son mari et principal suspect dans l'affaire a menti.

En détention provisoire pour homicide par conjoint, Cédric Jubillar a rapidement questionné sur son comportement et ses dires. Le témoignage d'une amie du couple ne joue pas en sa faveur, même si cette dernière n'accable pas le peintre-plaquiste de 34 ans : "Je suis arrivée dans la maison en début d'après-midi, à Cagnac-les-Mines. Cédric était avec un ami du lotissement. J'ai été surprise par le désordre qui régnait dans cette maison. Il y avait beaucoup de poussière et on ne pouvait plus poser un verre sur la table. Delphine était très ordonnée et avait l'habitude de bien tenir sa maison. Ce désordre ne lui ressemblait pas. Au cours de la conversation, j'ai demandé à Cédric si Delphine n'était pas partie avec quelqu'un, une connaissance, un copain ? J'ignorais à ce moment-là leur projet de séparation. Cédric m'a répondu qu'elle n'avait pas d'amant, pas à sa connaissance. Rétrospectivement, je sais qu'il m'a menti puisqu'il était au courant."

En effet, il savait...

Lire la suite


À lire aussi

Disparition de Delphine Jubillar : Cédric avoue avoir menti !
Disparition de Delphine Jubillar : la nouvelle compagne de Cédric a rencontré son codétenu, la preuve !
Karine Le Marchand proche de JoeyStarr : les deux ex de nouveau complices, la preuve avec cette photo !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles