Disparition d’Aurélie Vaquier : un corps retrouvé à son domicile

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Des techniciens en investigation criminelle de la gendarmerie de Montpellier (Hérault) procédaient encore, mercredi après-midi, à l'« extraction méticuleuse du corps », qui n'a toujours pas été formellement identifié.
Des techniciens en investigation criminelle de la gendarmerie de Montpellier (Hérault) procédaient encore, mercredi après-midi, à l'« extraction méticuleuse du corps », qui n'a toujours pas été formellement identifié.

L'enquête dans la disparition d'Aurélie Vaquier prend un nouveau tournant. Des militaires de la compagnie de gendarmerie de Béziers, de la section de recherches de Montpellier et de l'IRCGN (Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale) ont en effet découvert un corps, caché sous une dalle de béton au domicile de la jeune femme âgée de 38 ans, selon les informations du Midi libre, mercredi 7 avril 2021. Le juge d'instruction en charge de l'affaire est par conséquent saisi « de faits de meurtre et non plus seulement d'enlèvement et séquestration ». Des techniciens en investigation criminelle de la gendarmerie de Montpellier (Hérault) procédaient encore, mercredi après-midi, à l'« extraction méticuleuse du corps », qui n'a toujours pas été formellement identifié.

Le compagnon de la jeune femme, qui habite encore sur les lieux de la macabre découverte, a quant à lui été placé en garde à vue mercredi matin. Le Parisien croit savoir que le corps a été dissimulé dans l'appartement même du couple situé à Bédarieux. Toujours selon le quotidien francilien, la dalle de béton était recouverte d'équipements de chantiers, qui servaient à la rénovation du logement.

Aucune trace d'Aurélie Vaquier depuis le 28 janvier

Aurélie Vaquier n'a pas donné signe de vie depuis le 28 janvier 2021. Son compagnon avait alerté les gendarmes le 23 février, soit près de trois semaines après l'inquiétante disparition, expliquant que sa compagne lui avait assuré dans un messag [...] Lire la suite