Disparition d'un million d'espèces : "On n'a que quelques années pour changer de trajectoire"

franceinfo
Bruno David, président du Muséum national d'histoire naturelle et biologiste marin, met en garde mercredi sur franceinfo sur un "saut dans l'inconnu total", alors qu'entre 500 000 et un million d'espèces sont menacées d'extinction dans les prochaines décennies.

Entre 500 000 et un million d'espèces sont menacées d'extinction dans les prochaines décennies, un chiffre qui sera présenté lors d'un sommet de l'ONU lundi à Paris sur la biodiversité, sorte d'équivalent du GIEC pour la biodiversité. "On n'a que quelques années pour changer de trajectoire, sans quoi de plus en plus d'écosystèmes vont basculer vers ces équilibres inconnus, et on ne sait pas ce que ça va donner. C'est vraiment un saut dans l'inconnu total", met en garde mercredi 24 avril matin sur franceinfo Bruno David, président du Muséum national d'histoire naturelle et biologiste marin.

franceinfo : En 500 ans, on estime que 600 espèces avaient disparu, là on parle d'un million, ça veut dire que ça augmente de façon exponentielle ?

Bruno David : Cela augmente de façon exponentielle car l'usage qu'on fait de la planète augmente de façon exponentielle. Nous sommes de plus en plus nombreux et la manière dont nous nous comportons est de plus en plus impactant sur la planète - usage des sols, surexploitation des ressources, espèces invasives, transformation des espaces, pollution etc. On n'a que quelques années pour changer de trajectoire, sans quoi de plus en plus d'écosystèmes vont basculer vers ces équilibres inconnus, et on ne sait pas ce que ça va donner. C'est vraiment un saut dans l'inconnu total. L'espèce humaine sera une des espèces les plus en danger sur la (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi