Disparition d’Ana Walshe : derrière la vie parfaite, de sombres secrets

© Cohasset Police Department

Officiellement, Ana Walshe était une femme heureuse. Elle était, aux yeux de tous, une mère de famille accomplie, épanouie dans son mariage et dont la réussite au travail faisait la fierté de ses proches. Mais depuis qu’elle a disparu le 1er janvier dernier, la vie privée de cette Américaine originaire de Serbie suscite les interrogations. C’est notamment son époux qui est au cœur de l’enquête.

Brian Walshe, âgé de 47 ans, a été arrêté pour avoir délibérément ralenti les recherches, alors que sa femme s’est volatilisée. Il a ensuite été révélé que cet homme n’avait rien du prince charmant qu’Ana Walshe présentait auprès de ses amis. Accusé de trafic d’art et d’avoir vendu de faux tableaux, il aurait également extorqué près de 800 000 dollars à son père mourant, au point que ce dernier ne voulait plus le voir à la fin de sa vie.

CNN a rapporté jeudi un nouvel élément venant mettre à mal le portrait idéal de ce père de famille. En 2014, Ana Walshe aurait affirmé à la police avoir été «menacée de mort avec des amis». Un porte-parole de la police de Washington DC a confirmé à la chaîne américaine que cette personne était bien Brian Walshe. Le signalement avait été fait un an avant le mariage d’Ana et Brian, lorsque celle-ci vivait à DC. Le dossier avait été clôturé parce que la victime avait finalement refusé de coopérer avec le procureur.

Une rencontre romantique

C’est en 2008 que le couple s’était rencontré. A l’époque, Ana dont le nom de jeune fille était Ana Ljubicic K...


Lire la suite sur ParisMatch