Disparition d'Émile, 2 ans : ses parents s'expriment pour la première fois après des semaines de silence

Ils avaient fait vœu de silence depuis le 8 juillet 2023, date de la disparition d'Émile, 2 ans. Les parents du petit garçon volatilisé au Haut-Vernet (Alpes-de-Haute-Provence) se sont exprimés pour la première fois, mardi 29 août 2023. Pour rappel, Marie S. est l'aînée d'une fratrie de dix enfants, élevés dans une éducation stricte, catholique et pratiquante. Son mari Colomban S., également le père de sa fille cadette Alaïs, est un ancien militant d'extrême droite identitaire, soutien d'Éric Zemmour aux régionales de 2021, relaxé faute de preuve d'une affaire de violences contre un couple maghrébin en 2018. Malgré l'écho médiatique retentissant de la disparition d'Émile, le couple est resté dans l'ombre, refusant d'apparaître à visage découvert. "On imagine forcément le pire, mais on ne peut s’empêcher d’espérer", a fait savoir le père d'Émile, âgé d'une vingtaine d'années et domicilié avec son épouse et le reste de sa belle-famille à La Bouilladisse (Bouches-du-Rhône), lors d'une interview accordée au magazine Famille Chrétienne.

Alors qu'aucune piste solide ne semble se concrétiser dans la disparition d'Émile, ses deux parents ne perdent pas espoir de comprendre ce qu'il est advenu du petit garçon. Membre d'une famille nombreuse, l'enfant se trouvait en vacances chez ses grands-parents quand il aurait échappé à leur vigilance pour s'extraire de la résidence secondaire au Haut-Vernet, un hameau isolé en montagne de quelques maisons. "Parfois, nous sommes submergés par le chagrin (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite