Disparition Claudine Maugendre, bonne fée du photojournalisme

Libération.fr

Directrice photo incontournable des quarante dernières années, icône du magazine Actuel dont elle a garanti (au côté de son fondateur Jean-François Bizot) le ton frondeur et joyeusement couillu, Claudine Maugendre est morte mercredi à 77 ans. Elle fut «la maman, ou disons la tante, voire la copine d’un nombre incalculable de photographes», dit François Hebel, ancien directeur des Rencontres d’Arles. Parmi eux, Lionel Charrier, actuel chef du service photo de Libération : «Elle avait une façon d’utiliser la photo comme une parole engagée, souvent drôle. Elle est irremplaçable.» Dès les années 70, Claudine Maugendre impose dans Actuel un traitement de l’actualité innovant, qui sera copié par une majorité de titres. «Elle prenait parfois des reportages qui étaient plus maladroits que ceux de grands photographes aguerris, mais qui saisissaient l’actu de manière oblique, se souvient François Hebel. Tout le monde voulait travailler pour elle.» E.B.

Lire en intégralité sur Libération.fr



Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Affaire Troadec : après le Finistère, la piste passe par Saint-Nazaire
Heetch hors service
Sous-effectif et burn-out : police secours appelle à l’aide dans l’Hérault
Les arrangements «inacceptables» de Lafarge en Syrie
La vie de Marwa est-elle encore une vie ?

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages