Disparition de Chloé : la piste de l'enlèvement envisagée

Les enquêteurs parlaient jusque là de " disparition inquiétante ", ils n'écartent pas aujourd'hui la piste de l'enlèvement. Alors que Chloé, àgée de 15 ans, est activement recherchée depuis sa disparition vendredi soir à Barjac, dans le Gard, une information judiciaire pour enlèvement et séquestration a été ouverte ce mardi. Selon une source judiciaire, cette procédure permet d'élargir le champ d'action des enquêteurs. Dans le même temps, une réunion a eu lieu dans la matinée avec le procureur de la République d'Alès, les gendarmes et les parents de la jeune fille.Une centaine de gendarmes mobilisésSur le terrain, les recherches se poursuivent activement pour tenter de retrouver la jeune disparue. 110 gendarmes sont mobilisés, aidés par les habitants. Des avis de recherches ont été affichés sur les devantures des commerces de la commune. Une zone de 16km2 autour de Barjac a été passée au peigne fin, sans résultat. De même, l'appel à témoin est pour l'instant resté sans réponse. D'après " Le Nouvel Observateur ", les points d'eau des environs pourraient être sondés mercredi et le dispositif des battues pourraient être allégé dès jeudi pour que les forces de police puissent se concentrer sur l'enquête judiciaire. " Ce qui est inquiétant dans cette disparition, c'est que nous n'avons rien ", a expliqué une source proche de l'enquête.

Chloé a disparu vendredi soir. Son scooter avec les clés sur le contact, ainsi que les papiers de la jeune fille, ont été retrouvés au domicile familial. En revanche, son casque noir et son téléphone portable restent introuvables. Ce soir-là, le portail de la maison familial est resté ouvert, un détail qui inquiète particulièrement les enquêteurs. En quête d'informations supplémentaires, les gendarmes invitent toujours les témoins à les contacter au 04.66.24.50.27.

Retrouvez cet article sur elle.fr

Rhône : un homme écroué après la disparition d'une jeune femme
Disparition inquiétante d'Antoine, 6 ans et demi
Disparition d'Antoine : un témoignage troublant
Disparition d'Antoine : huit personnes en garde à vue

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.