Disparition

Libération.fr

L’artiste et activiste Gustav Metzger, auteur en 1959 d’un Manifeste de l’art autodestructif, est mort mercredi à 91 ans, chez lui à Londres. Né en 1926 à Nuremberg de parents juifs polonais tués dans les camps, Metzger n’a vu son art être reconnu que tardivement. Anticapitaliste convaincu, il ne vendait par principe qu’aux institutions publiques. Il fut aussi le seul à suivre un appel à la grève qu’il avait lui-même lancé : «la grève de l’art» qui consistait à ne rien exposer, ne rien produire, ne rien prêter, ne rien vendre, ne rien diffuser pendant trois ans, rappelait Libération la semaine dernière dans une double page à l’occasion d’une rétrospective au Musée d’art contemporain de Nice. Photo National Portrait Gallery. Scala ARchives

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Horloge biologique
«Chinois ! Nous viendrons à vous pour verser des rivières de sang.»
Embedded à Mossoul, une reporter algérienne trouble son pays
Etats-Unis Jeff Sessions accusé de mensonge
Aux Philippines, la peine de mort de retour, cette fois par la loi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages