Disneyland a-t-il spoilé les dates d'un nouveau confinement en janvier ? Gabriel Attal répond aux rumeurs

·1 min de lecture

Evitons les fake news. Le 29 octobre dernier, Emmanuel Macron annonçait un reconfinement pour une période de 4 semaines minimum ; une mesure qui pourrait être prolongée en fonction de la situation sanitaire du pays et le taux d'occupation des hôpitaux de France. Comme en mars dernier, une liste d'établissements a été obligée de fermer ses portes, Disneyland Paris compris. Dans la foulée, le parc d'attractions a annoncé sa fermeture temporaire sur ses réseaux sociaux et ses dates de réouverture. Une annonce, à première vue anodine, qui a pourtant provoqué la surprise chez les internautes et créé de nombreuses rumeurs. Certains ont ainsi dans l'annonce de cette nouvelle fermeture, un troisième confinement à venir.

Sur son site, Disneyland Paris a ainsi annoncé une réouverture entre le 19 décembre et le 3 janvier "si les conditions sont réunies et les décisions gouvernementales le permettent", avant de refermer ses portes du 4 janvier au 12 février 2021. Hier soir, Gabriel Attal était invité sur l'antenne de Fun radio, et un jeune auditeur a profité de sa présence pour poser LA question que tout le monde se pose : y aura-t-il un nouveau confinement entre le 4 janvier et le 12 février ? "Je vous confirme que non, on n'a pas prévu de reconfiner en janvier, que même si ça avait été le cas, d'abord on l'aurait aux Français. Je ne vois pas pourquoi on aurait été le dire à Disney et pas aux autres", a mis au clair le porte-parole du gouvernement.

"Je comprends que ça peut être perturbant (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Juan Carlos, son train de vie assuré par un millionnaire ? Cette enquête qui affaiblit encore plus la défense du roi émérite
Attestations de déplacement : peut-on en faire autant que l'on veut chaque jour ?
Se dirige-t-on vers un confinement plus long que prévu ? Ce détail (passé presque inaperçu) qui en dit long sur la période de Noël à venir...
Meghan Markle brise une règle importante de la monarchie : elle a voté !
Gérald Darmanin surpris en train d'enfreindre une règle de base du confinement, le ministère de l'Intérieur se justifie