Disney évite le désastre redouté par les investisseurs malgré la pandémie

·1 min de lecture
DISNEY ÉVITE LE DÉSASTRE REDOUTÉ PAR LES INVESTISSEURS MALGRÉ LA PANDÉMIE
DISNEY ÉVITE LE DÉSASTRE REDOUTÉ PAR LES INVESTISSEURS MALGRÉ LA PANDÉMIE

(Reuters) - Walt Disney a publié mardi des résultats trimestriels moins mauvais que prévu dégageant un bénéfice ajusté dans le contexte de la pandémie de coronavirus qui a entraîné la fermeture de parcs, de cinémas et l'annulation d'événements sportifs dans le monde entier.

Le bénéfice trimestriel de Disney de huit centimes par action sur une base ajustée a dépassé les attentes d'une perte de 64 cents par action, faisant monter les actions de 5% dans les échanges après bourse à New York.

Les investisseurs se sont concentrés sur la performance des divisions, notamment des parcs et des médias, dont les pertes n'ont pas été aussi importantes que prévu.

La fermeture des parcs d'attraction au cours du trimestre a entraîné une perte d'exploitation de 1,96 milliard de dollars (1,63 milliard d'euros) dans le secteur des parcs et des produits de consommation. Alors même que quatre de ses six parcs ont rouvert leurs portes, les règles de distanciation sociale ont pesé sur le nombre de visiteurs autorisés.

Le segment des médias, qui inclue la chaîne sportive ESPN et les chaînes Disney, a connu une hausse de 48% de son résultat d'exploitation qui se portait à 3,15 milliards de dollars.

(Munsif Vengattil à Bangalore et Lisa Richwine à Los Angeles; version française Camille Raynaud)