"Si elles me disent ça, c'est qu'il y a un problème" : Gabriel Attal recadré par ses propres soeurs, cette décision qu'elles n'ont pas comprise

Gabriel Attal était l'invité de Yann Barthès dans "Quotidien" ce jeudi 13 juin. Le Premier ministre a bien entendu réagi à l'actualité politique qui est très mouvementée en ce moment, et aussi reconnu une erreur qu'il a faite, et qu'il a réalisée grâce à ses soeurs.

Le 3 juin dernier, Gabriel Attal a débarqué à l'improviste en plateau, alors que Valérie Hayer, tête de liste de Renaissance pour les élections européennes, était interviewée en direct par nos confrères de France Info lors d'une émission spéciale baptisée Demain l'Europe." Bonjour, je suis désolé, je fais irruption sur la scène. J'étais en interview juste au-dessus (il était présent au 8h30 de France info, ndlr). On m'a dit que Valérie était là. On passe beaucoup de temps ensemble en ce moment. Et puis surtout, je suis venu adresser un message parce qu'on m'a dit qu'il y avait plein de jeunes.", avait alors expliqué le Premier ministre.

Ce jeudi 13 juin, donc dix jours plus tard, il vient de reconnaitre dans Quotidien, avec du recul, que c'était peut-être une erreur, "vu les réactions". Il a ensuite révélé à Yann Barthès et ses chroniqueurs que les premières personnes qui sont venues lui dire que cette intervention n'était pas nécessaire, ce sont ses "soeurs". A savoir Noémie, Fanny et Iris : "Elles m'ont dit : 'mais pourquoi t'es arrivé au milieu de l'interview ? Tu devrais la laisser parler.' Donc je me suis dit que si mes soeurs me disent ça, c'est qu'il y a un problème..."

Gabriel Attal et Valérie Hayer, "On a quasiment vécu ensemble"

Une belle preuve de lucidité donc de la part de l'ex de Stéphane Séjourné, qui a toutefois tenu à préciser qu'il n'y...

Lire la suite


À lire aussi

Pascale Arbillot (La Peste) évoque son ancien compagnon qui a mis fin à ses jours : "Cette étroitesse d'esprit l'a tué..."
Hugues Aufray inconsolable face à la mort de sa petite fille : elle a succombé à 40 ans à une triste maladie
Gabriel Attal Premier ministre à 34 ans : "Je leur en ai parlé tardivement", les dessous de cette nomination qui impacte sa famille