Discussions entamées entre Mercedes et Volvo pour des moteurs communs

feedback@motor1.com (Yann Lethuillier)
Essai Mercedes CLA Shooting Brake

Même si aucune décision n'est encore prise, Geely et Daimler envisagent bien une coopération concernant les moteurs thermiques.

Avec de plus en plus de constructeurs qui investissent massivement dans l'électrification, ces derniers recherchent constamment des moyens de réduire les coûts au sein d'autres secteurs pour financer la recherche et le développement de voitures électriques. Daimler et Geely ont déjà uni leurs forces pour créer une co-entreprise à 50/50 afin de développer la prochaine génération de voitures électriques et autonomes, mais il semblerait maintenant que l'accord entre les deux parties puisse aller encore plus loin.

Des discussions mais rien d'officiel pour le moment

Selon un rapport publié par l'hebdomadaire allemand Automobilwoche, la maison-mère de Mercedes-Benz, Daimler, est en pourparlers avec Volvo, propriété de Geely, pour collaborer au développement de nouveaux moteurs thermiques. L'un des dirigeants de la marque suédoise a affirmé que des discussions ont eu lieu avec Daimler, même si, pour le moment, aucune décision finale n'a encore été prise. Un porte-parole de chez Volvo a ajouté qu'il était également trop tôt pour détailler les futurs projets de l'entreprise, tout en ajoutant que "Volvo n'excluait rien pour le moment".

Des liens déjà fondés

Daimler, qui a également été contacté, a confirmé les discussions, mais le porte-parole de la marque a pour le moment refusé de partager les détails sur ce nouveau partenariat potentiel, mentionnant seulement que le rapprochement actuel "évolue de manière positive". Si vous suivez avec assiduité l'actualité automobile, vous n'êtes pas sans savoir que Geely est monté au capital de Daimler et détient actuellement 10 % des parts de l'entreprise. Cet accord, s'il voit le jour, pourrait donner naissance à une nouvelle famille de "petits" moteurs thermiques qui équiperaient les modèles compacts.

Daimler sur tous les fronts ?

Pour rappel, Daimler, compte une dizaine de projets avec l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, dont quelques moteurs essence et diesel de petite cylindrée qui équipent la gamme compacte de Mercedes, le Classe X basé sur le Nissan Navara, une usine au Mexique et une synergie concernant les citadines Renault Twingo et Smart Forfour. Ça ne s'arrête pas là puisque le Mercedes Citan est en quelque sorte un Renault Kangoo déguisé, tandis que les Infiniti Q30 et QX30 sont basés essentiellement sur les anciennes générations de Mercedes Classe A et GLA.

À lire aussi