Le discret contrat signé entre l’État et la SNCF avant la présidentielle

SNCF Réseau et l'État ont discrètement signé un accord le 6 avril, visant à fixer la trajectoire de l'entreprise ferroviaire publique française jusqu'en 2030. (image d'illustration)
SNCF Réseau et l'État ont discrètement signé un accord le 6 avril, visant à fixer la trajectoire de l'entreprise ferroviaire publique française jusqu'en 2030. (image d'illustration)

Le contrat de performance qui doit fixer la trajectoire de SNCF Réseau jusqu'en 2030 a été discrètement signé avec l'État le 6 avril, juste avant la présidentielle, a indiqué, mercredi 8 juin, le ministère de la Transition écologique. La signature a eu lieu en pleine période de réserve avant l'élection présidentielle, ce qui explique pourquoi le cabinet de l'alors ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari n'avait pas communiqué, a noté un porte-parole, confirmant une information des publications spécialisées Contexte et Ville, Rail & Transports.

La finalisation puis la signature de ce document sous-titré « développer l'usage du train » avaient pris deux ans de retard. Le texte prévoit notamment d'investir 2,8 milliards d'euros par an pour la régénération du réseau structurant, mais rien pour sa modernisation. Il a été vertement critiqué avant même sa signature, entre autres, par le président de l'Autorité de régulation des transports (ART) Bernard Roman, Régions de France, l'ancien patron de SNCF Réseau Patrick Jeantet ou des sénateurs, qui tous le trouvent notoirement insuffisant.

Le PDG de SNCF Réseau, Luc Lallemand, en avait lui-même reconnu les limites devant le Sénat en février, estimant qu'« un coup d'accélérateur serait pertinent ». « Ce n'est pas un contrat […] qui organise le doublement des trafics […] pour atteindre les objectifs du “green deal” », avait-il reconnu.

À LIRE AUSSILa SNCF lance des trains moins chers… mais plus lents !

Doub [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles