Cette discrète entreprise aide les autorités américaines à identifier des millions de citoyens

1 / 2

Cette discrète entreprise aide les autorités américaines à identifier des millions de citoyens

Est-ce déjà le futur? Imaginez si n’importe qui pouvait, en pleine rue, prendre une photo de vous et obtenir une flopée d’informations sensibles (nom, adresse, photos…) grâce à une application. Cela existe. Mais pour l’instant, seules les forces de l’ordre l’utilisent, raconte le New York Times dans une grande enquête. Clearview AI est une application de reconnaissance faciale créée par Hoan Ton That, un ancien mannequin australien féru de technologie. Le service serait utilisé par plus de 600 organismes chargés de l’application de la loi aux Etats-Unis. Notamment le FBI. Il permettrait de résoudre des affaires “en vingt minutes” seulement, ont raconté des policiers au New York Times

Comment ça marche? 

Clearview AI constitue des profils de citoyens grâce aux données publiques mises en ligne sur internet, sur Facebook, YouTube, Twitter et bien d’autres sites. À chaque fois qu’un policier soumet la photo d’un individu suspecté d’avoir commis un crime, l’application lui fournit tout ce qu’elle sait de lui: son lieu de résidence, son âge, ses photos… Permettant une identification bien plus rapide.

Est-ce légal?

Aux Etats-Unis, la reconnaissance faciale est interdite à San Francisco et les Etats se penchent sur cette question les uns après les autres. Mais pour l'instant, un flou juridique entoure cette technologie. 

Toujours selon le New York Times, les services de police américains utilisent des outils...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi