Discovery+ prépare un documentaire sur le procès de Johnny Depp et Amber Heard

Amber Heard et Johnny Depp  au tribunal de Fairfax en Virginie, le 29 avril 2022. - Samuel Corum - AFP
Amber Heard et Johnny Depp au tribunal de Fairfax en Virginie, le 29 avril 2022. - Samuel Corum - AFP

À peine trois mois après la fin d'une bataille judiciaire de longue haleine, le procès opposant Johnny Depp et Amber Heard va faire l'objet d'un documentaire, diffusé sur la plateforme Discovery+ le 19 septembre prochain.

Intitulé Johnny vs Amber: The US Trial, ce programme en deux parties va donner la parole aux avocats de Johnny Depp et d'Amber Heard, à des experts juridiques, à des proches des deux anciens époux ainsi qu'à des journalistes.

Des images des coulisses de ce procès très médiatisé qui s'est tenu entre avril et juin 2022 seront également dévoilées.

"Ce documentaire fait un compte-rendu médico-légal des preuves clés et des tournants de l'affaire des deux côtés, permettant aux téléspectateurs de se faire leur propre opinion sur qui croire", précise Discovery+ dans son synopsis, relayé par le média NME.

Deux épisodes

Johnny vs Amber: The US Trial fait suite à la série Johnny vs Amber, diffusée sur la plateforme américaine en 2021 qui retraçait le procès en diffamation intenté par l'acteur contre le journal The Sun en 2020.

Comme le rapporte NME, le premier épisode de ce documentaire sera consacré à Johnny Depp, aux abus subis pendant son enfance, à "sa dépendance à la drogue" mais aussi à "sa version des faits qui montre qu'il a lui-même été victime de violence domestique". Le second épisode détaillera quant à lui le récit d'Amber Heard: "sa description détaillée de l'agression sexuelle présumée racontée à la caméra pour la première fois" et comment "les défenseurs de Depp l'ont attaquée sans relâche sur les réseaux sociaux", précise NME.

Procès en appel

À l'issue d'un procès extrêmement suivi, Amber Heard a été condamnée en juin à verser 10 millions de dollars à Johnny Depp, qui l'accusait de diffamation pour un article du Washington Post en 2018 dans lequel elle affirmait avoir été victime de "violences domestiques". Amber Heard a obtenu que l'acteur lui verse 2 millions de dollars.

L'actrice a dans un premier temps tenté de faire annuler le verdict pour relancer une nouvelle procédure en raison de doutes sur l'identité d'un des jurés. Une demande que la juge Penney Azcarate, qui avait présidé les débats au tribunal de Fairfax, a rejetée le 13 juillet dernier, estimant que l'actrice n'avait pas "subi de préjudice".
Fin juillet, l'ex-femme de Johnny Depp a donc fait appel et a engagé de nouveaux avocats pour mener cette nouvelle bataille judiciaire.

Article original publié sur BFMTV.com