Discours à AgroParisTech, Covid sévère et "polluants éternels" : l'actu des sciences en ultrabrèves

Au sommaire des ultrabrèves du 13 mai 2022 : un "appel à déserter" de 8 étudiants d'AgroParisTech, l'impact du Covid sévère sur les performances cognitives et la ville de Pierre-Bénite probablement contaminée aux "polluants éternels".

L'actualité scientifique du 13 mai 2022, c'est :

En nature : .

  • Lors d'un discours cinglant tenu pendant la remise des diplômes d'AgroParisTech 2022, huit étudiants ont appelé à "déserter" la voie professionnelle qui leur est tracée.

  • "Nous sommes plusieurs à ne pas vouloir faire mine d'être fiers et méritants d'obtenir ce diplôme à l'issu d'une formation qui pousse globalement à participer aux ravages sociaux et écologiques en cours", lâchent-ils lors de leur discours.

  • Ils rejettent les "jobs destructeurs" qui leur ont "été présentés tout au long de leur cursus AgroParisTech" et assurent que "l'agro-industrie mène une guerre au vivant et à la paysannerie partout sur Terre".

En santé : .

  • Le Covid peut causer des problèmes cognitifs considérables, encore visibles 10 mois après la maladie, notamment chez les personnes ayant développé une forme grave.

  • Les chercheurs ont réalisé des tests de compétences cognitives à 46 patients britanniques, six mois après l’infection par le coronavirus et leurs résultats ont été comparés à ceux de 66.000 Britanniques ayant déjà utilisé cette plateforme.

  • Résultats : ces patients âgés d’environ 50 ans avaient des résultats plus proches de ceux des personnes de 70 ans que de ceux de leur tranche d’âge.

En nature : ?

  • La ville de Pierre-Bénite près de Lyon, où se trouve une usine Arkema, pourrait être fortement polluée par des perfluorés selon un reportage d'Envoyé Spécial.

  • Les PFAS, aussi appelés "polluants éternels", sont largement utilisés dans l'industrie chimique, "notamment pour les traitements anti-taches et imperméabilisants de textiles", explique l'Inserm.

  • Bannies en 2020 de l'Union européenne, les analyses réalisées à Pierre-Bénite ont toutefois montré, dans l'air, un taux de PFOA (un perfluoré de la famille des PFAS) jusqu'à huit fois supérieures aux valeurs de référence de l'ONU.

En espace : .

  • Spécialiste d'imagerie computationnelle à l'université Caltech, en Californie, Katie Bouman a mis au point l'algorithme capabl[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles