Discothèques : plusieurs couacs à cause du pass sanitaire

·1 min de lecture
Le gouvernement a décidé qu'il fallait présenter une preuve de vaccination complète depuis au moins 14 jours, un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48 heures, ou une preuve d'une contamination au Covid entre six mois et quinze jours plus tôt.
Le gouvernement a décidé qu'il fallait présenter une preuve de vaccination complète depuis au moins 14 jours, un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48 heures, ou une preuve d'une contamination au Covid entre six mois et quinze jours plus tôt.

De nombreux fêtards n?ont pas pu entrer en discothèque, vendredi 9 juillet, faute de pass sanitaire valable? Alors que les boîtes de nuit, fermées depuis plusieurs mois, viennent de rouvrir, les Français sont dans l?obligation de présenter le précieux sésame. « Avant, on avait peur de se faire recaler en boîte. Maintenant, on a peur de se faire recaler à cause du pass sanitaire », rapporte François, 24 ans, à Paris, devant le Sacré.

C?est l?agitation à l?extérieur. Laurent, 48 ans, cadre dirigeant, est arrivé avant minuit pour être sûr d?avoir une place parmi les 300 personnes autorisées, la jauge étant fixée à 75 % de la capacité habituelle. « Ce soir, ça va être magique », assure-t-il. « C?est comme si on était des ressorts coincés depuis longtemps, et là, ça va lâcher. »

Les agents de sécurité refusent les captures d?écran de test négatif

Mais son ami Lionel n?a pas son pass sanitaire et ne peut rentrer. Le gouvernement a décidé qu?il fallait présenter une preuve de vaccination complète depuis au moins 14 jours, un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48 heures, ou une preuve d?une contamination au Covid entre six mois et quinze jours plus tôt.

À LIRE AUSSILe pass sanitaire, une illustration de la fracture numérique

En pratique, l?affaire est compliquée. Les agents de sécurité refusent les captures d?écran de test négatif, par peur de la falsification. En l?absence de QR code, ils demandent le mail du laboratoire avec le résultat? Trente minutes aprè [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles