Les dirigeants du Sud-Est asiatique guettent Joe Biden

·1 min de lecture

Les dix dirigeants de l’Association des nations du Sud-Est asiatique (Asean) doivent se retrouver jeudi lors d’un sommet virtuel organisé par le Vietnam, qui détient la présidence tournante de l’organisation. Cette rencontre de trois jours va permettre aux chefs d’états des pays membres d’échanger sur les perspectives qu’offre un changement de présidence aux Etats-Unis, l’un des premiers partenaires économiques de cette région, la 5ème du monde en termes de PIB.  

Si les présidents de Malaisie et d’Indonésie ont été les premiers à féliciter le démocrate Joe Biden pour sa victoire contre Donald Trump, d’autres sont plus prudents à l’instar des dirigeants de Thaïlande, des Philippines et du Vietnam, trois pays où les droits humains sont davantage menacés par le pouvoir en place. Joe Biden et ses conseillers diplomatiques ont mis l’accent pendant la campagne sur le fait que la future politique étrangère américaine serait plus soucieuse des droits de l’homme que sous la présidence Trump. 

La Chine au coeur des controverses

L’autre sujet de controverse concerne la Chine. Joe Biden a été l’artisan avec Barack Obama du fameux "pivot vers l’Asie" qui s’est traduit par la conclusion d’un Traité de partenariat transpacifique (TPP) auquel Singapour, le Vietnam et la Malaisie ont adhéré, dans l’espoir que d’autres les rejoignent. Ce traité a été dénoncé par Donald Trump dès le début de son mandat et il est probable que Joe Biden cherche à le faire renaitre pour le renforcer afin d’endigu...


Lire la suite sur LeJDD