80 ans du Débarquement: les Alliés sans la Russie mais avec Zelensky en Normandie

Huit décennies plus tard, sur la même plage d'Omaha la « sanglante », les Alliés se retrouvent ce jeudi sans la Russie en Normandie, mais aux côtés de l'Ukrainien Volodymyr Zelensky, pour célébrer la victoire sur le nazisme alors que la guerre sévit de nouveau en Europe.


La cérémonie internationale à Omaha Beach pour les commémorations des 80 ans du Débarquement s'est terminée. Elle a succédé à celle du cimetière américain de Colleville-sur-mer. C'est une journée placée sous le signe de l'émotion, note notre envoyée spéciale sur place Valérie Gas, en raison de la présence ici en Normandie d’environ 200 vétérans qui ont tenu à venir, encore une fois, se rappeler et témoigner de ce qu’a été le D-Day, le jour où les forces alliées ont débarqué sur les plages comme celle d'Omaha beach, vaste étendue de sable blond sur des kilomètres au large de laquelle étaient positionnées aujourd’hui des barges comme celles desquelles avaient jailli les soldats le 6 juin 1944. Au bord de la plage, une scène énorme avec des écrans géants devant des gradins pour le public, où se sont succédés des tableaux, des lectures, des chants, des atterrissages de parachutistes et bien sûr des discours.

Ces vétérans, c’étaient d’abord eux les invités d’honneur, qu’il faillait célébrer. Emmanuel Macron en a d’ailleurs décoré une quinzaine aujourd’hui de la Légion d'honneur, en signe de reconnaissance de la Nation pour ceux qui ont participé à libérer la France. Beaucoup sont venus en fauteuils roulants, quelques-uns encore vaillants sont arrivés en marchant, à chaque fois sous les applaudissements de la foule venue nombreuse à chacune des cérémonies.


Lire la suite sur RFI