Les dirigeants de la Corée du Nord et de la Corée du Sud ont échangé des lettres amicales

·1 min de lecture
Des images du leader nord-coréen Kim Jong Un diffusées sur un écran dans une gare de Séoul après un tir de missile balistique intercontinental (ICBM), le 24 mars 2022 en Corée du Sud - Anthony WALLACE © 2019 AFP
Des images du leader nord-coréen Kim Jong Un diffusées sur un écran dans une gare de Séoul après un tir de missile balistique intercontinental (ICBM), le 24 mars 2022 en Corée du Sud - Anthony WALLACE © 2019 AFP

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a remercié le président sortant sud-coréen Moon Jae-in de son action en faveur d'une amélioration des relations entre les deux pays, ont indiqué ce vendredi des médias officiels nord-coréens. Ce geste inattendu intervient au moment où Séoul et ses alliés soupçonnent Pyongyang de se préparer à reprendre ses essais nucléaires après avoir procédé, depuis le début de l'année, à une série sans précédent de tests de missiles.

Un geste inattendu

Le successeur de Moon Jae-in, Yoon Suk-yeol, qui prendra ses fonctions le 10 mai, s'est engagé à adopter une ligne dure à l'égard de Pyongyang. La "Maison Bleue", siège de la présidence à Séoul, a confirmé que les deux dirigeants ont échangé des lettres amicales, mais sans en révéler les détails.

Moon Jae-in a rencontré a contribué aux pourparlers entre le leader nord-coréen Kim Jong Un et le président américain de l'époque, Donald Trump.

Depuis 2019, les négociations sont au point mort, en raison notamment de désaccords au sujet de l'allègement des sanctions et de ce que à quoi la Corée du Nord serait prête à renoncer en retour.

Depuis, Pyongyang a qualifié le président sud-coréen de "médiateur médiocre" et a détruit le bureau de liaison intercoréen situé sur son sol, un des symboles de la détente sur la péninsule qui avait été financé par Séoul. 876450610001_6301834436001

En mars, pour la première fois depuis 2017, la Corée du Nord a procédé au lancement d'un missile balistique intercontinental (ICBM), rompant un moratoire qu'elle observait depuis 2017

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles