"Un dirigeant inspirant": le lapsus de Johnson en citant Poutine au lieu de Zelensky

Le Premier ministre britannique Boris Johnson sort de ses bureaux au 10 Downing Street, le 19 avril 2022 à Londres - Daniel LEAL © 2019 AFP
Le Premier ministre britannique Boris Johnson sort de ses bureaux au 10 Downing Street, le 19 avril 2022 à Londres - Daniel LEAL © 2019 AFP

Un lapsus embarrassant. Un mois et demi après avoir démissionné de Downing Street, et laissé la place à Liz Truss, Boris Johnson a refait parler de lui dans les médias britanniques.

À l'occasion d'un discours à la chambre basse du Parlement britannique, l'ancien Premier ministre a évoqué ce jeudi la situation en Ukraine, affirmant qu'il était "important" pour son pays d'"augmenter son soutien à l'Ukraine", si Vladimir Poutine continuait son "agression".

En évoquant la contre-offensive ukrainienne, l'ex-chef de gouvernement a énuméré les raisons de son succès, saluant "l'héroïsme des forces ukrainiennes". Boris Johnson a également voulu saluer Volodymyr Zelensky, un "dirigeant inspirant", mais a malencontreusement cité... Vladimir Poutine.

"Je suis certain que les Ukrainiens gagneront"

Il s'est rapidement repris, citant le dirigeant ukrainien, l'une des raisons pour lesquelles les forces russes "ont été expulsées d'une grande partie du nord-est" de l'Ukraine. Les forces russes "sont sous une pression constante à Kherson, dans le sud, et je suis certain que les Ukrainiens gagneront", a-t-il ajouté.

Dans son discours, Boris Johnson a insisté sur la nécessité du Royaume-Uni à se préparer à "aider davantage militairement" et "écononomiquement" Kiev.

C'est la deuxième fois que Boris Johnson prononce un discours au Parlement depuis sa démission. Lors d'une première intervention, il avait rendu hommage à la reine Elizabeth II.

Article original publié sur BFMTV.com