Revivez l'acte IX des gilets jaunes ce samedi 12 janvier

La rédaction du HuffPost avec AFP
L'acte IX de la mobilisation des gilets jaunes à Paris a débuté par un rassemblement à Bercy. Le cortège est parti à 11 heures.

GILETS JAUNES - Le regain de mobilisation d'après les fêtes s'est maintenu. Ce samedi 12 janvier a marqué l'acte IX du mouvement des gilets jaunes, trois jours avant l'ouverture du Grand débat National annoncé par Emmanuel Macron pour répondre à la crise.

Des dizaines de milliers de gilets jaunes étaient de nouveau dans les rues samedi partout en France contre la politique sociale et fiscale du gouvernement, notamment à Bourges et Paris où des heurts ont éclaté. Ces derniers jours, le gouvernement a durci le ton en annonçant qu'à "l'ultra-violence" il opposerait "l'ultra-fermeté". Et le dispositif a été renforcé en vue de rassemblements plus importants et plus violents.

A 14h, le ministère de l'Intérieur comptait 32.000 manifestants en France dont 8000 à Paris, plus que la semaine dernière à la même heure. Puis en fin de journée, c'est le chiffre de 84.000 personnes qui a été annoncé pour l'ensemble du territoire. Il y a également eu 244 interpellation en France. Ces chiffres officiels sont chaque semaine contestés par les gilets jaunes.

Revivez cette neuvième mobilisation des gilets jaunes:

  • 20h12: Fin de manifestations dans l'Est

Des incidents ont eu lieu samedi à Bar-le-Duc et à Strasbourg, au cours desquels des manifestants et des policiers ont été blessés, et plus d'une vingtaine de personnes interpellées.

À Bar-le-Duc, "plusieurs groupes d'individus ont mis le feu à des barricades sur la voie publique, dégradé du mobilier urbain et jeté des projectiles, dont des bombes artisanales, contre les forces de l'ordre", est-il indiqué dans un communiqué. Huit personnes ont été interpellées, notamment pour dégradations et outrages, selon la préfecture, qui a comptabilisé deux manifestants et un policier blessés.

À Strasbourg, trois policiers et quatre manifestants ont été blessés, selon la police qui n'a pas donné de détails sur la nature et les circonstances des blessures.

Une vingtaine de personnes ont été interpellées pour "violences, outrages, jets...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post