Discours de politique générale : revivez les annonces d'Edouard Philippe

C.Si

Le Premier ministre avait pour mission cet après-midi de donner un nouveau souffle à l’action de l’exécutif, deux semaines après les résultats mitigés des européennes.


Les moments forts

  • Lancer « l’acte II » du quinquennat. Telle était la lourde tâche d’Edouard Philippe cet après-midi devant les députés de l’Assemblée nationale.
  • Report de la réforme constitutionnelle, examen du projet de loi bioéthique en septembre, loi anti-gaspillage, âge de départ à la retraite maintenu... L'agenda des réformes a été dévoilé.
  • Mais aucune annonce de taille n'a été faite, notamment en matière écologique ou sur le mode de financement des baisses d'impôts, chiffrés à 27 milliards d'euros d'ici 2022.
  • Le résultat du vote de confiance des députés , notamment chez les LR et centristes, sera particulièrement scruté en début de soirée.


» Retrouvez son discours minute par minute












16h08. DISCOURS TERMINE. Edouard Philippe est applaudi par la majorité parlementaire, debout.


-

Capture d'écran BFMTV

16h02. « Je suis inénervable ». Edouard Philippe est de plus en plus chahuté par les parlementaires de l'opposition et décide de répondre aux invectives. Il dénonce les « postures » et les « outrances » des polémiques politico-médiatiques.


16h00. Accès aux services publics. Edouard Philippe veut renforcer les moyens des maisons France services, aidant les Français les plus isolés à accéder aux services de l'Etat. Il prévoit notamment des « horaires d'ouverture élargis » et des « agents polyvalents ». Il table sur 300 maisons new look « opérationnelles » d'ici la fin de l'année. Et une par canton d'ici la fin du quinquennat.


15h57. Edouard Philippe ouvre la porte à un report de cette réforme après les sénatoriales de septembre.

15h55. Pas de débat parlementaire sur la réforme institutionnelle pour le moment, en raison d'un désaccord avec le Sénat. La question de la réduction du nombre de parlementaires fait encore débat. « Nous ne devons pas (...) Lire la suite sur LeParisien.fr

Édouard Philippe, un acte II sans tambour ni trompette
Discours de politique générale : au Sénat, les Républicains prônent l’autonomie
Réforme des retraites : un «âge pivot» pour repousser le départ
Discours de politique générale : «Sur l’écologie, une progression notable», note Matthieu Orphelin
Ecologie : les ONG pas convaincues par le discours d’Edouard Philippe