Réforme des retraites : ce qu’il faut retenir des annonces d’Édouard Philippe

Près d’une semaine après le début du mouvement social contre la réforme des retraites, le Premier ministre a dévoilé ce mercredi 11 décembre, les grandes lignes du projet du gouvernement.

Ce midi, le Premier ministre a levé le voile sur la réforme des retraites. Loin de céder à la pression de la rue, Édouard Philippe a confirmé la mise en place d'un régime universel par répartition, fonctionnant en points. Il a même accéléré le calendrier : un projet de loi sera prêt dès la fin de l’année et sera soumis au conseil des ministres le 22 janvier. Il sera ensuite discuté au Parlement à la fin du mois de février. Au 1er janvier 2022, les nouveaux droits seront mis en place pour la génération 2004 et la réforme sera ainsi irréversible. Au 1er janvier 2025, les générations 1975 et au-delà intégreront le nouveau système.

Cette refondation n’est pas une bataille

"Je ne veux pas de ce rapport de force. Je comprends les craintes et je sais que nos arguments butent sur un mur de méfiance" affirmée le Premier ministre en introduction. "Nous sommes en désaccord sur certains points mais le gouvernement porte une ambition de justice sociale. Il n’y a pas d’agenda caché, nous ne voulons léser personnes. Nous ne stigmatisons personne. La question n’est pas de savoir si le gouvernement va tenir. Il n’y aura ni vainqueur ni vaincu mais un rassemblement autour des principes d’universalité, d’équité et de responsabilité".

Indexation du point sur les salaires

"La valeur du point pas fixée à la sauvette" a affirmé le Premier ministre. Elle sera fixée par les partenaires sociaux sous contrôle du parlement". Il y aura dans la loi une règle d’or pour que la valeur des points acquis ne puisse pas baisser. Aujourd’hui les pensions sont indexées sur l’inflation ou même comme cela a été le cas en 2019 à un niveau en-dessous. Pour maintenir le pouvoir d’achat des retraités, le Premier ministre a annoncé que le point sera progressivement revalorisé par rapport aux salaires, qui aujourd’hui est plus fort que l’inflation.

Fin des régimes spéciaux

"Le temps du régime universel est venu celui des régimes spéciaux s'achève" a déclaré Édouard Philippe tout en disant que la fin des régimes spéciaux...

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Le géant du luxe Dolce&Gabbana condamné à payer des dommages et intérêts à Maradona
Dette : la France devrait émettre un niveau record d’obligations en 2020
Walmart forcée de retirer son pull de Noël vantant la consommation... de cocaïne !
La future Toyota Aygo pourrait être électrique
Croissance : l’économie de l’Allemagne pourrait connaître une longue stagnation