Ce qu'il faut retenir du défilé du 14-Juillet

© Ludovic MARIN / AFP

Ce jeudi marque le jour du traditionnel défilé du 14-Juillet sur les Champs-Élysées. Pour l'occasion, 6.300 personnes ont défilé sur les deux kilomètres de l'avenue de 10h à midi. Dans le détail : 4.925 troupes à pied, 120 véhicules dont quatre jaguars, et le nouveau blindé de l’armée de terre. Dans le ciel : 25 hélicoptères, 64 avions et, une première, un drone.

6.3000 personnes ont défilé sur les Champs-Élysées Emmanuel Macron a volé avec la patrouille de France Pour la première fois, un drone a défilé Ce 14-Juillet a été placé sous le signe des armées des pays de l’Est

Un défilé placé sous le signe des pays de l'Est

Ce défilé a mis en avant la solidarité stratégique de la France avec les alliés, notamment les pays européens frontaliers de la Russie et d'ailleurs, dans le contexte de la guerre en Ukraine . Pour la première fois, les drapeaux de l'Union européenne et de l'Otan ont été apposés sur les écussons du défilé. Par ailleurs, les emblèmes des neufs États membres du flanc est ont défilé en tête. Ils étaient composés des pays baltes (Estonie, Lituanie et Lettonie), de la Pologne, la Hongrie, la Slovaquie, la République tchèque, la Bulgarie et de la Roumanie. Ils seront suivis par une centaine de soldats des missions de réassurance, dont les chasseurs alpins d'Annecy, qui rentrent tout juste de Roumanie où ils ont été déployés immédiatement après l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Pour autant, aucun chef d'État des pays de l'Est n'était présent et a...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles