Au lendemain de la mort d'Elizabeth II, le Royaume-Uni rend hommage à sa reine

© Ben Stansall, AFP

Cloches et tirs de canons ont salué vendredi la mémoire d'Elizabeth II, de l'Australie au Royaume-Uni, où commencent dix jours de deuil national. Le nouveau souverain, Charles III, est arrivé à Londres accompagné de la reine consort, Camilla. Dans une allocution télévisée, il a promis de servir le peuple britannique toute sa vie "avec loyauté, respect et amour".

  • La reine Elizabeth II est morte, jeudi 8 septembre, à l'âge de 96 ans. "La mort de ma mère tant aimée, Sa Majesté la reine, est un grand moment de chagrin pour moi et ma famille", a réagi le roi Charles III, nouveau souverain du Royaume-Uni.

  • Le monde s'est associé au deuil des Britanniques après la mort d'Elizabeth II, "une reine de cœur" dont "la dignité" et "le sens du devoir inaltérable" ont suscité une pluie d'hommages unanimes.

  • La famille royale britannique observera une période de deuil qui se terminera le septième jour après les funérailles de la reine Elizabeth, a annoncé le palais de Buckingham. Pendant cette période, les drapeaux resteront en berne sur l'ensemble des résidences royales.

  • Une salve de tirs de canons a retenti à Hyde Park, à Londres, vendredi à 13 h locales (12 h GMT), avec un coup pour chaque année de la vie de la souveraine. Les services de Buckingham n'ont pas précisé la date des funérailles mais elles doivent se tenir environ 11 jours après le décès de la souveraine.

  • Plusieurs milliers de personnes massées devant le palais de Buckingham ont salué le roi Charles III à son arrivée à Londres vendredi après-midi, le souverain se rendant longuement à la rencontre de la foule.

  • Lors de sa première allocution en tant que monarque, Charles III a remercié "sa maman chérie" et promis de servir les Britanniques toute sa vie, reprenant les mots d'Elizabeth II lors de sa première prise de parole comme reine, en 1952.