Législatives : "C'est moi qui mènerai cette campagne" pour la majorité, annonce Gabriel Attal

Le patron des Républicains (LR) Éric Ciotti a provoqué mardi un séisme dans son parti en annonçant que la droite avait "besoin d'une alliance" avec le Rassemblement national (RN) pour les législatives des 30 juin et 7 juillet. Une sortie saluée par Marine le Pen comme un "choix courageux". De son côté, le Premier ministre, Gabriel Attal, a annoncé qu'il mènerait "cette campagne" pour la majorité. Voici le fil du 11 juin 2024.

Les manœuvres politiques ne cessent de s'intensifier en vue des élections législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet, entre tentative d'union à droite comme à gauche et recherche d'un nouveau souffle pour le camp présidentiel.

Le patron des Républicains (LR) Éric Ciotti a ainsi provoqué un séisme au sein de son parti en appelant à rejoindre le Rassemblement national (RN), sans parvenir à entraîner avec lui pour l'instant d'autres dirigeants du parti, la plupart étant vent debout contre sa décision. En réaction, le président d'Horizons, Édouard Philippe, "tend la main" aux membres des LR opposés à une telle alliance.

À lire aussiLégislatives : Éric Ciotti rallie le RN, les Républicains se déchirent

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Après les élections européennes, le CAC 40 recule et l'Euro chute
Législatives anticipées en France : "Le grand vertige"
Assemblée nationale dissoute : l'extrême droite aux portes du pouvoir ?