On est en direct : le nom de l'invité de Laurent Ruquier contaminé par la Covid-19 a été révélé

·1 min de lecture

Léa Salamé, Elodie Gossuin, Manu Levy, Julien Courbet, Jean-Jacques Bourdin, Marc-Olivier Fogiel, Pascal Praud, Fred Musa, Pascale Clark, Yolaine de La Bigne, Marc Fauvelle, Luis Rego... De très nombreuses voix célèbres de la radio française se trouvaient sur le plateau de l'émission de Laurent Ruquier On est en direct ce samedi 8 mai, pour célébrer les 100 ans de la radio. Un moment partagé d'émotions, où les participants venus de RTL, Europe 1, France Culture, France Inter et bien d'autres encore ont raconté de savoureuses anecdotes ou se sont affrontés dans l'inévitable jeu de la rivalité entre chaînes. Un moment festif, réjouissant et parfois houleux à animer pour Laurent Ruquier, homme de radio avant d'être homme de télé. Mais dans l'ivresse de ces retrouvailles qui ont duré plus de deux heures, les gestes barrières ont été imprudemment délaissés, comme le prouve, la photo-souvenir sur laquelle les participants apparaissent très près les uns des autres, et sans masque.

Deux jours à peine après la diffusion de l'émission, ce lundi 10 mai, un vent de panique a soufflé logiquement dans toutes les rédactions radios de l'Hexagone car l'un des invités de Laurent Ruquier s'est révélé contaminé à la Covid, faisant de tous les invités sur le plateau, par ricochet, des cas contacts. « Heureusement, la plupart des invités étaient vaccinés. Les autres vont devoir se mettre au vert quelques jours », a indiqué la production de l'émission. Pour Laurent Ruquier pas de changement, l'animateur (...)

Lire la suite sur le site de Voici

HPI (TF1) : une deuxième saison confirmée pour la série qui cartonne avec Audrey Fleurot
« Parfois la douleur revient, je fais avec » : Moundir se confie sur son infection à la Covid-19
Camilla Parker-Bowles : pourquoi elle a bravé les restrictions sanitaires en pleine pandémie
Laurent Gerra : ses rares confidences sur sa fille née en août dernier
Prince William "pris de doutes" : son échappatoire pour fuir la pression monarchique