[EN DIRECT] La Russie assure avoir détruit un «important» envoi d'armes occidentales à l'Ukraine

Au 87e jour de l'invasion russe en Ukraine, ce samedi 21 mai, suivez en direct les dernières informations sur le conflit.

► Moscou a bloqué le site internet de RFI, qui diffuse des informations dans une quinzaine de langues dont le russe. Une adresse URL alternative permet d'accéder au site en français et en russe. RFI en russe est aussi disponible sur Telegram : https://t.me/RFI_Ru via un VPN et en Russie en français par satellite sur Hotbird.

► Le site de la rédaction russe de RFI diffuse la radio publique ukrainienne (en langue ukrainienne) depuis la page d'accueil.

Les points essentiels :

► Le ministère russe de la Défense a affirmé samedi que ses forces avaient détruit dans le nord-ouest de l'Ukraine un important envoi d'armes fournies par l'Occident.

► La guerre en Ukraine ne peut prendre fin que par des biais « diplomatiques », a assuré ce samedi le président ukrainien Volodymyr Zelensky, alors que les négociations entre Moscou et Kiev sont dans l'impasse.

► Les combats s'intensifient dans le Donbass, à l'est de l'Ukraine, le ministre de la Défense russe affirmant que la conquête de la région de Louhansk était presque achevée. Dans cette région, Sievierodonetsk et Lyssytchansk, désormais encerclées par les forces russes, constituent la dernière poche de résistance ukrainienne.

► L'armée russe affirme avoir « entièrement libéré » l'usine sidérurgique Azovstal dans la ville stratégique de Marioupol, après la reddition des derniers soldats ukrainiens présents sur place.

Les horaires sont donnés en temps universel (TU), cliquez ici pour rafraîchir

14h43 : « Pas d'alternative » à la candidature de l'Ukraine à l'UE pour Volodymyr Zelensky

Toute alternative à la candidature de l'Ukraine à l'Union européenne serait un « compromis » avec la Russie, affirme samedi le président ukrainien, en réponse au projet de la « communauté politique européenne » proposé par son homologue français Emmanuel Macron.

« Nous n'avons pas besoin d'alternatives à la candidature de l'Ukraine à l'Union européenne (UE), nous n'avons pas besoin de tels compromis », déclaré Volodymyr Zelensky au cours d'une conférence de presse à Kiev avec le Premier ministre portugais Antonio Costa.

« Parce que, croyez-nous, ce ne seront pas des compromis avec l'Ukraine en Europe, ce sera un autre compromis entre l'Europe et la Russie. J'en suis absolument sûr. C'est l'influence et la pression politique et diplomatique des officiels et des lobbyistes russes sur la décision d'un pays européen de soutenir ou non l'Ukraine », poursuit-il.

13h56 : Recep Tayyip Erdogan appelle la Suède à « mettre fin à son soutien » aux « organisations terroristes » sur fond de tensions

Le président turc Recep Tayyip Erdogan, qui s'oppose à l'entrée de la Suède dans l'Otan , l'appele samedi à « mettre un terme à son soutien politique et financier et aux livraisons d'armes aux organisations terroristes », dans ce qui est son premier entretien téléphonique avec la Première ministre suédoise Magdalena Anderson depuis le début de la crise ouverte entre les deux pays, à propos de leur adhésion à l'Alliance atlantique.

Dans un communiqué publié juste après cet appel, Recep Tayyip Erdogan indique « attendre de la Suède qu'elle prenne des mesures concrètes et sérieuses, montrant qu'elle partage les inquiétudes de la Turquie à l'égard de l'organisation terroriste du PKK (le parti des Travailleurs du Kurdistan, ndlr) et de ses extensions en Syrie et en Irak ».

Il demande également à Stockholm de « lever ses restrictions » sur les exportations d'armes vers Ankara depuis octobre 2019, à la suite des opérations militaires conduites par la Turquie dans le nord de la Syrie et de l'Irak contre des positions du PKK et de ses alliés kurdes des YPG, soutenus par les Etats-Unis contre l'Etat islamique.

13h21 : La Russie interdit son territoire à Joe Biden

La Russie annonce samedi l'interdiction d'accès à son territoire à 963 Américains, dont le président des États-Unis Joe Biden, son secrétaire d'État Antony Blinken ou le directeur de la CIA William Burns.

Ces interdictions sont essentiellement symboliques étant donné la forte détérioration des relations entre la Russie et les Etats-Unis depuis le début de l'invasion de l'Ukraine lancée par la Russie le 24 février.

12h05 : Des blessés arrivent par train à Lviv

11h45 : Pas de points à Wimbledon suite à l'exclusion des Russes et Biélorusses, une décision «disproportionnée»

Le tournoi de Wimbledon, l’un des concours de tennis du Grand Chelem, sera réduit au statut de tournoi de gala cette année. L’ATP et la WTA, les « autorités » des circuits masculins et féminins, ont décidé qu’aucun point ne serait distribué lors de l’édition 2022, dans la mesure où le tournoi britannique a décidé d’exclure les joueurs russes et biélorusses. Les organisateurs déplorent cette décision.

► Découvrez l'article en cliquant ici

11h30 : Le Premier ministre portugais revient sur sa visite à Irpine

« Je n'oublierai jamais la visite à #Irpin. Les niveaux de destruction et de violence sont complètement dévastateurs. J'ai témoigné des preuves d'attaques vicieuses, indiscriminées et injustifiées. »

10h45 : Joe Biden signe la loi apportant 40 milliards de dollars d'aide à l'Ukraine

Le président américain Joe Biden a signé la loi adoptée jeudi 19 mai par le Congrès apportant une gigantesque enveloppe de 40 milliards de dollars pour l'effort de guerre ukrainien contre la Russie, a annoncé ce samedi la Maison Blanche. M. Biden a signé ce texte pendant son voyage officiel en Corée du Sud. La loi comprend 6 milliards de dollars pour permettre à l'Ukraine de s'équiper en véhicules blindés et de renforcer sa défense anti-aérienne.

► À lire aussi : Le Congrès américain débloque 40 milliards de dollars pour l'Ukraine

10h05 : 700 000 soldats défendent actuellement l'Ukraine, dit Volodymyr Zelensky

Le président Volodymyr Zelensky a déclaré lors d'une interview télévisée ce 21 mai que 700 000 défenseurs de l'Ukraine se battent actuellement dans tout le pays, rapporte Ukrainska Pravda.

09h45 : Le Premier ministre portugais à Irpin

09h20 : Le chef de la diplomatie ukrainienne demande à Moscou d’éloigner le risque de famine

« La Russie met des millions de personnes en danger de famine en bloquant nos ports », affirme le chef de la diplomatie ukrainienne Dmytro Kouleba. « Avec ses partenaires, l'Ukraine a mis en place deux routes terrestres alternatives pour acheminer les exportations alimentaires et sauver l'Afrique et d'autres régions de la faim. La Russie doit mettre fin à son blocus pour permettre une exportation libre et complète. »

09h00 : La Russie assure avoir détruit un « important » envoi d'armes occidentales à l'Ukraine

Le ministère russe de la Défense affirme ce samedi que ses forces ont détruit dans le nord-ouest de l'Ukraine un important envoi d'armes fournies par l'Occident. « Des missiles Kalibr à longue portée de haute précision, lancés depuis la mer, ont détruit un important envoi d'armes et d'équipements militaires fournis par les États-Unis et des pays européens, près de la gare de Malin, dans la région de Zhytomyr », a indiqué le ministère au cours d'un briefing.

08h45 : Londres veut une Moldavie « équipée aux normes de l'Otan » contre une éventuelle agression russe

La ministre des Affaires étrangères britannique Liz Truss souhaite voir la Moldavie, pays voisin de l'Ukraine, « équipée aux normes de l'Otan » pour la protéger contre une éventuelle agression russe, a-t-elle déclaré dans une interview publiée ce samedi dans le Telegraph. Liz Truss a expliqué que le Royaume-Uni discutait avec ses alliés des moyens de s'assurer que l'Ukraine soit « capable de se défendre de façon permanente », ce qui s'applique également à d'autres « États vulnérables » comme la Moldavie qui n'est pas membre de l'Otan. « Ce sur quoi nous travaillons actuellement, c'est une commission conjointe avec l'Ukraine et la Pologne sur la mise à niveau des défenses ukrainiennes aux normes de l'Otan », a-t-elle déclaré. « Cela s'applique également à d'autres États vulnérables comme la Moldavie. Parce qu'encore une fois, la menace venant de la Russie est plus large, nous devons également nous assurer qu'ils sont équipés aux normes de l'Otan », a ajouté Mme Truss.

Elle a estimé que la Russie représente « absolument » une menace pour la sécurité de la Moldavie. Cette ancienne République soviétique de 2,6 millions d'habitants est située au sud-ouest de l'Ukraine qui a été envahie le 24 février par les troupes russes. « Poutine a été clair sur ses ambitions de créer une plus grande Russie. Et ce n'est pas parce que ses tentatives de prendre Kiev ont échoué qu'il a abandonné ces ambitions », a ajouté Mme Truss. Selon un assistant de la ministre, cité par le Telegraph, « équiper la Moldavie aux normes de l'Otan » impliquerait que des membres de l'alliance fournissent des équipements modernes pour remplacer ceux de l'ère soviétique et forment les soldats à leur utilisation.

► À lire aussi : «Un problème majeur pour le pays»: la Moldavie face à l’omniprésente propagande russe

08h30 : L'Allemagne et l'Italie approuvent les comptes en roubles pour les paiements de gaz russe

Suite à des discussions avec l'UE, l'Allemagne et l'Italie ont déclaré aux entreprises qu'elles pouvaient ouvrir des comptes en roubles pour procéder à l'achat de gaz russe « sans enfreindre » les sanctions contre la Russie, rapporte Reuters.

► À lire aussi : Gaz russe: la quête délicate d'une position commune au sein de l'Union européenne

08h20 : En Serbie, des alertes à la bombe touchent des écoles, des hôpitaux, et des vols vers la Russie

Le président Vucic et son ministre de l'Intérieur parlent de pressions et de guerre hybride contre la Serbie, l'un des rares pays européens à ne pas avoir sanctionné la Russie. Ils affirment aussi avoir demandé l'aide d’Europol.

Découvrez notre article en cliquant ici

08h15 : La ville de Rubizhne détruite, selon Kiev

Selon le chef de l'administration régionale de Louhansk, Serhii Haidai, les troupes russes ont détruit Rubizhne, dans la région de Louhansk. Avant l'invasion russe à grande échelle, Rubizhne comptait plus de 60 000 habitants.

08h00 : Seule la « diplomatie » mettra fin à la guerre en Ukraine, assure Zelensky

La guerre en Ukraine ne peut prendre fin que par des biais « diplomatiques », assure ce 21 mai le président ukrainien Volodymyr Zelensky, alors que les négociations entre Moscou et Kiev sont dans l'impasse. « La fin (du conflit) sera diplomatique », a-t-il déclaré lors d'un entretien à une chaîne télévisée ukrainienne. La guerre « sera sanglante, ce sera des combats, mais elle prendra fin définitivement via la diplomatie ». « Il y a des choses que nous ne pourrons pas atteindre qu'à la table des négociations. Nous voulons que tout revienne (comme avant) », ce que « la Russie ne veut pas », a-t-il ajouté, sans donner plus de détails.

Mardi, un conseiller du président ukrainien, Mykhaïlo Podoliak, avait indiqué que les pourparlers entre Moscou et Kiev étaient « en pause », estimant que Moscou ne faisait preuve d'aucune « compréhension » de la situation. Le lendemain, le Kremlin avait accusé l'Ukraine d'« absence totale de volonté » de négocier avec la Russie pour mettre fin à l'invasion de l'Ukraine, lancée le 24 février. Plusieurs rencontres entre négociateurs des deux camps ont eu lieu mais n'ont donné aucun résultat concret. La dernière rencontre entre les chefs des délégations -Vladimir Medinski côté russe et David Arakhamia pour l'Ukraine- remonte au 22 avril, selon les agences russes.

07h30 : Rencontre entre Antony Blinken et Bridget Brink, nouvelle ambassadrice des États-Unis en Ukraine

« Excellente réunion avec l'ambassadrice Bridget Brink aujourd'hui (…) Son expérience et sa compréhension de la région seront un atout considérable pour les relations entre les États-Unis et l'Ukraine en cette période sans précédent. Nous sommes #UnitedWithUkraine. »

07h10 : Les USA et leurs alliés protestent contre la Russie à l'Apec

Les représentants des États-Unis et de plusieurs autres pays ont quitté ce samedi une réunion ministérielle du forum de Coopération économique pour l'Asie-Pacifique (Apec) au moment de la prise de parole de leur homologue russe pour protester contre l'offensive militaire de la Russie en Ukraine, ont déclaré des responsables.

Les Américains ont été accompagnés par des représentants du Canada, de la Nouvelle-Zélande, du Japon et de l'Australie. L'Apec réunit 21 pays. La réunion commencée samedi doit durer deux jours.

06h30 : Le rôle essentiel des drones, selon le ministère de la Défense britannique

Les drones ont joué un rôle essentiel pour les deux parties, bien qu'ils aient subi un taux d'attrition élevé. Les drones se sont révélés vulnérables aux tirs et aux brouillages électroniques.La Russie a tenté de mettre en œuvre le concept de « frappe de reconnaissance » qu'elle a perfectionné en Syrie, qui utilise des drones de reconnaissance pour identifier les cibles à frapper par des avions de combat ou de l'artillerie.

Moscou connaît probablement une pénurie de drones de reconnaissance appropriés pour cette tâche, qui est exacerbée par les limitations de sa capacité de fabrication nationale résultant des sanctions. Si la Russie continue à perdre des drones au rythme actuel, la capacité de renseignement, de surveillance et de reconnaissance des forces russes sera encore plus dégradée, ce qui aura un impact négatif sur l'efficacité opérationnelle.

06h00 : Le nouveau visage de Kiev

S'il fallait faire un premier bilan, alors que l’on va entrer dans le quatrième mois de guerre aujourd’hui, on est dans un sentiment d’entre-deux, une sorte de situation un peu paradoxale, rapporte le correspondant de France 24 en Ukraine, Cyril Payen. La capitale Kiev tente coûte que coûte de renouer avec la vie.

Ce samedi matin, il fait beau, les magasins, les restaurants ont rouvert. Peu à peu, ces derniers jours, le métro lui aussi a rouvert, il n’est plus ce formidable bunker dont les images ont fait le tour du monde, où des milliers d’habitants de Kiev ont survécu à 100 mètres sous terre pendant des semaines dans la crainte d’un siège de la capitale. Donc, là, on sent que l’on a vraiment tourné la page, mais une fois encore, ce paradoxe, au-delà de l’impressionnant esprit de résistance qui s’est mué en résilience, chacun sait ici que la guerre n’est pas finie.

Les combats font rage à l’Est. On est dans un ratio de 60 à 100 morts par jour dans les rangs ukrainiens dans le Donbass et dans la périphérie ouest de Kiev, donc les villes résidentielles d’Irpin, Boutcha, Hostemel, c’était sans doute la clé du demi-échec de l’invasion russe, qui ont résisté pour éviter le siège de Kiev.

Les pertes civiles se comptent par milliers, les cimetières sont remplis de centaines de tombes fraîches. Ce sont des villes dont le taux de destruction glace véritablement le sang et où les stigmates de la guerre sont partout. Chacun sait ici que l’Ukraine n’a pas perdu la guerre, pour l’heure, mais ne l’a pas gagnée non plus, et chacun le sait ici. On tente de renouer avec la vie en dépit d’une forme d’angoisse existentielle de chaque minute.

05h15 : L’Italie propose un «groupe international de facilitation» à l'ONU pour un cessez-le-feu en Ukraine

L’Italie a proposé à l’ONU un plan de sortie de crise pour régler le conflit en Ukraine. Vendredi 20 mai, lors d'une conférence de presse des ministres du Conseil de l'Europe près de Turin, le chef de la diplomatie italienne a expliqué vouloir créer un groupe « de facilitation » impliquant l’Union européenne, l’ONU ou encore l’OSCE, avec pour objectif d’atteindre « pas à pas » un cessez-le-feu en Ukraine.

► Découvrez notre article en cliquant ici

05h00 : Le gaz russe pour la Finlande a été coupé

L'approvisionnement en gaz naturel de la Finlande par la Russie a été interrompu ce samedi, a déclaré la compagnie énergétique publique finlandaise Gasum, après que le pays nordique a refusé de payer le fournisseur Gazprom en roubles. « Les livraisons de gaz naturel à la Finlande dans le cadre du contrat d'approvisionnement de Gasum ont été interrompues », a déclaré la compagnie dans un communiqué, ajoutant que le gaz serait dorénavant fourni par d'autres sources via le gazoduc Balticconnector, qui relie la Finlande à l'Estonie.

Le groupe finlandais avait indiqué vendredi avoir été informé par le géant russe Gazprom de l'interruption samedi des livraisons. En avril, Gazprom avait réclamé que tous les futurs paiements pour ses livraisons de gaz à l'export soient réglés en roubles plutôt qu'en euros, mais Gasum avait rejeté cette exigence et le groupe avait annoncé mardi qu'il demandait un arbitrage en justice. Si le gaz ne représente que 8% de l'énergie consommée en Finlande, celui utilisé par le pays nordique provient pour l'essentiel de Russie. Gasum a cependant assuré qu'il serait en mesure d'obtenir du gaz d'autres fournisseurs et qu'il allait poursuivre « normalement » ses activités.

► À lire aussi : La Russie va suspendre ses livraisons d'électricité à la Finlande

04h30 : «Ce sont les Ukrainiens qui ont forcé Volodymyr Zelensky à devenir un héros»

Régis Genté et Stéphane Siohan, correspondants pour RFI en Géorgie et en Ukraine, ont publié le 19 mai une biographie intitulée Volodymyr Zelensky, dans la tête d’un héros (éditions Robert Laffont). Écoutez l’entretien en cliquant ici.

04h10 : Le porte-parole du Pentagone rejoint la Maison Blanche

Le visage le plus familier du Pentagone, son porte-parole John Kirby, va rejoindre le Conseil de sécurité nationale (NSC), au sein de la Maison Blanche, a annoncé vendredi soir la présidence américaine. Il y occupera la fonction de coordinateur des communications stratégiques. « John comprend bien les complexités liées aux politiques étrangères et de défense des États-Unis, et il représentera habilement le gouvernement sur les dossiers importants de sécurité nationale », a salué le président Joe Biden dans le communiqué de la Maison Blanche.

Depuis le début de l'invasion russe en Ukraine, John Kirby a pris de l'ampleur au sein de l'administration Biden grâce à ses points presse quotidiens, retransmis en direct à la télévision. « Il n'y a tout simplement pas un seul autre communicant comme lui, nulle part », a loué pour sa part le ministre américain de la défense Lloyd Austin dans un communiqué distinct. En rejoignant le Conseil de sécurité nationale, cet ancien marin de carrière, promu jusqu'au rang de contre-amiral, va travailler au sein d'une cellule hautement stratégique pour les États-Unis. Au sein de la Maison Blanche, le NSC est le groupe qui assiste le président pour les affaires internationales.

04h00 : « Feu intense » sur le Donbass

Après avoir échoué à prendre Kiev et Kharkiv, la deuxième ville ukrainienne (nord-est), la Russie concentre ses efforts militaires dans l'Est et le Sud. Moscou cherche notamment à conquérir totalement le Donbass, partiellement contrôlé depuis 2014 par des séparatistes prorusses. « Les forces d'occupation russe mènent un feu intense sur toute la ligne de front », a déclaré le porte-parole du ministère ukrainien de la Défense Oleksandre Motouzianyk, ajoutant que la situation « montrait des signes d'aggravation ».

« L'ennemi ne cesse de mener des opérations offensives dans la zone opérationnelle orientale afin d'établir un contrôle total du territoire des régions de Donetsk et de Louhansk et de maintenir le corridor terrestre avec la Crimée temporairement occupée », a indiqué l'état-major des forces ukrainiennes sur Facebook samedi matin.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles