On est en direct : Léa Salamé évoque ses retrouvailles « rock’n’roll » avec Laurent Ruquier

·1 min de lecture

En 2016, après des mois d’hésitation, Léa Salamé prenait la lourde décision de quitter son poste de chroniqueuse d’On n’est pas couché, au côté de Laurent Ruquier. Un choix important pour France 2 qui misait alors tout sur l'élection présidentielle à venir : « J’ai trouvé que le duo David Pujadas et Léa Salamé fonctionnait. Ils se complétaient très bien avec David Pujadas qui était la colonne vertébrale de l’émission. Et Léa Salamé plus mobile sur les différents sujets », révélait Delphine Ernotte à Puremédias. Cinq ans plus tard, la journaliste de 41 ans reprend du service au côté de Laurent Ruquier. Ce dernier, après la fin d’On n’est pas couché, lançait un nouveau programme, On est en direct, également diffusé en seconde partie de soirée le samedi. Pour l’accompagner à la rentrée prochaine, l’animateur a donc fait appel à la célèbre intervieweuse pour une nouvelle collaboration. Une évidence pour le duo « toujours resté en contact » selon les propos de Léa Salamé au Parisien.

« L’idée a germé dans la tête de la direction lorsque j’ai été invitée en novembre 2020, révèle Léa Salamé. On a beaucoup réfléchi et discuté avant de dire Banco ! Je vais m’intégrer en douceur. Même si ce sera une réelle co-présentation ». Adieu le poste de chroniqueuse et bonjour l’animation.

Au côté de Laurent Ruquier, Léa Salamé aura pour objectif de donner une « touche plus actu » dans On est en direct comme l’indiquait Télérama, sans pour autant voler la vedette à la star de l’émission : « Nous ferons (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Hoshi attendrie : l'artiste parle de sa relation particulière avec sa grand-mère
Jean-Pascal Lacoste en colère : il répond à ceux qui l'accusent de "chercher la lumière" en utilisant Jenifer
PHOTO Candice Pascal se prélasse en petit bikini, ses abonnés en redemandent
Lady Diana : pourquoi son majordome a-t-il brûlé certains de ses vêtements après sa mort ?
Jean Dujardin : ses propos sur la « céré-vomi » des César 2020 qui ne vont pas plaire à tout le monde

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles