Publicité

🔮 En direct : Netanyahu refuse toute "trĂȘve temporaire" sans "la libĂ©ration des otages"

© Oded Balilty, AP

Le Premier ministre israĂ©lien a dit refuser "une trĂȘve temporaire sans la libĂ©ration des otages" enlevĂ©s en IsraĂ«l par le Hamas. De son cĂŽtĂ©, le chef du Hezbollah libanais s'est exprimĂ©, pour la premiĂšre fois depuis le dĂ©but de la guerre entre IsraĂ«l et le Hamas. L'attaque du 7 octobre Ă©tait Ă  100 % palestinienne, selon Hassan Nasrallah. Le secrĂ©taire d'État amĂ©ricain est arrivĂ© en IsraĂ«l pour une deuxiĂšme tournĂ©e rĂ©gionale. Suivez notre direct.

  • Le bureau de l'AFP dans la bande de Gaza, territoire pilonnĂ© sans rĂ©pit par l'armĂ©e israĂ©lienne, a Ă©tĂ© gravement endommagĂ© par une frappe, tout comme l'Institut français de Gaza. Paris a demandĂ© des explications Ă  l'État hĂ©breu.

  • Le Premier ministre israĂ©lien Benjamin Netanyahu refuse toute "trĂȘve temporaire" Ă  Gaza sans "la libĂ©ration des otages".

  • "Le seul moyen d'assurer la sĂ©curitĂ© d'IsraĂ«l est la crĂ©ation d'un État palestinien, a affirmĂ© le secrĂ©taire d'État amĂ©ricain, Antony Blinken.

  • Dans son premier discours depuis le dĂ©but de la guerre IsraĂ«l Hamas, le leader du Hezbollah libanais, Hassan Nasrallah, a averti les États-Unis d'arrĂȘter "l'agression Ă  Gaza" s'ils veulent empĂȘcher une guerre rĂ©gionale.

La situation heure par heure

  • 17 h 47 : Emmanuel Macron annonce une "confĂ©rence humanitaire" Ă  Paris le 9 novembre

Emmanuel Macron a annoncé la tenue d'une "conférence humanitaire" le 9 novembre à Paris, affirmant que "la lutte contre le terrorisme ne justifie pas de sacrifier des civils" alors que des opérations terrestres et des frappes se poursuivent à Gaza.


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Des "bots" russes utilisent la guerre à Gaza pour discréditer l'Ukraine
Marwan Barghouti, le "Nelson Mandela palestinien", peut-il ĂȘtre le faiseur de paix Ă  Gaza ?
Guerre Israël-Hamas : avec les attaques des Houthis du Yémen, le spectre d'une "logique escalatoire"