[EN DIRECT] Les forces ukrainiennes disent avoir repris le contrôle de la frontière dans la région de Kharkiv

Au 82e jour de l'invasion russe en Ukraine, ce lundi 16 mai, suivez en direct les dernières informations sur le conflit.

► Moscou a bloqué le site internet de RFI, qui diffuse des informations dans une quinzaine de langues dont le russe. Une adresse URL alternative permet d'accéder au site en français et en russe. RFI en russe est aussi disponible sur Telegram : https://t.me/RFI_Ru via un VPN et en Russie en français par satellite sur Hotbird.

► Le site de la rédaction russe de RFI diffuse la radio publique ukrainienne (en langue ukrainienne) depuis la page d'accueil.

► Les forces ukrainiennes ont repoussé les troupes russes et ont repris le contrôle d'une partie de la frontière avec la Russie dans la région de Kharkiv (nord-est), ont annoncé ce lundi les autorités ukrainiennes.

► La pression russe reste forte dans l’est de l’Ukraine, notamment dans la région du Donbass, où les Russes avaient annoncé concentrer leur effort militaire.

Kiev reste toutefois convaincu de l’emporter. « Petit à petit, nous forçons les occupants à quitter nos terres », a indiqué samedi le président ukrainien Volodymyr Zelensky, reconnaissant toutefois que « la situation dans le Donbass reste très difficile. Les troupes russes tentent d'y obtenir au moins une victoire ».

► Les pays de l'Otan continueront à aider militairement l'Ukraine, a assuré Berlin alors que la Finlande a annoncé une candidature « historique » à l'Alliance atlantique.

Les horaires sont donnés en temps universel (TU), cliquez ici pour rafraîchir

12h20 : L'adhésion de la Suède et la Finlande à l'Otan pas une menace, mais Moscou réagira, déclare Vladimir Poutine

Le président russe Vladimir Poutine a estimé lundi que les adhésions de la Finlande et de la Suède à l'Otan ne constituaient pas « une menace » en soi, mais que la Russie réagirait à des déploiements militaires. Un tel « élargissement de l'Otan ne constitue pas une menace immédiate (...) mais le déploiement d'infrastructures militaires sur les territoires de ces pays entraînera bien sûr une réponse », a-t-il dit lors d'un sommet d'une alliance militaire régionale au Kremlin.

12h15 : L'Ukraine affirme qu’une attaque russe a été stoppée dans la région de Sumy

Les gardes-frontières ukrainiens disent avoir repoussé ce lundi matin une attaque d'un groupe russe dans la région de Sumy, dans le nord-est du pays, selon le gouverneur de la région, Dmytro Zhyvytsky. L'armée russe a pénétré dans la région de Sumy peu après le début de l’invasion de l'Ukraine, le 24 février. Toutefois, les forces ukrainiennes ont repris le contrôle de la région le 8 avril et se préparent à de nouvelles attaques.

10h30 : McDonald's annonce se retirer entièrement de Russie

Le géant américain de la restauration rapide McDonald's, qui avait fermé ses enseignes en Russie début mars, a annoncé lundi se retirer du pays et vendre toutes ses activités en réaction à l'invasion russe de l'Ukraine. « Nous sommes engagés envers notre communauté mondiale et devons rester inflexibles quant à nos valeurs », a déclaré le PDG du groupe Chris Kempczinski, cité dans un communiqué de l'entreprise. « Le respect de nos valeurs signifie que nous ne pouvons plus conserver les Arches (le logo de McDonald's, ndlr) » en Russie, a-t-il ajouté.

10h20 : L'adhésion de la Suède et de la Finlande à l'Otan « ne renforcera pas » la sécurité européenne, déclare Moscou

Le Kremlin a estimé lundi qu'une adhésion de la Suède et de laFinlande à l'Otan, en réaction à l'offensive russe en Ukraine, ne renforcerait pas la sécurité sur le continent européen. « Nous sommes convaincus que l'entrée dans l'Otan de la Finlande et de la Suède ne va ni renforcer ni améliorer l'architecture sécuritaire de notre continent », a dit à la presse le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov, faisant part de la « préoccupation » de Moscou et promettant de suivre de près « les implications que cela aura pour notre sécurité ».

09h50 : La Russie dit avoir abattu trois avions de chasse ukrainiens

La Russie a déclaré lundi que ses forces avaient abattu trois avions de combat ukrainiens tandis que ses missiles continuent de frapper des cibles dans l'est du pays. Le ministère russe de la Défense a déclaré que ses forces avaient abattu des avions Su-25 près de Yevhenivka, dans la région de Mykolaïv, et de Velyka Komyshuvakha, à Kharkiv, ainsi qu'un Su-24 en mer Noire près de l'île des Serpents.

09h20 : La prévision de croissance 2022 de la zone euro en baisse, prévision d'inflation en hausse

La Commission européenne annonce avoir abaissé de 1,3 point sa prévision de croissance économique pour la zone euro en 2022 à 2,7%, et augmenté de 3,5 points sa prévision d'inflation à 6,1%, à cause de la guerre en Ukraine. « Il ne fait aucun doute que l'économie de l'UE traverse une période difficile en raison de la guerre de la Russie contre l'Ukraine, et nous avons revu nos prévisions à la baisse en conséquence. Le facteur négatif le plus important est la flambée des prix de l'énergie, qui porte l'inflation à des niveaux record et pèse sur les entreprises et les ménages européens », a déclaré le vice-président de la Commission, Valdis Dombrovskis, dans un communiqué.

► À écouter aussi : Quel gaz et quel pétrole pour l'Europe?

08h55 : Les forces ukrainiennes auraient repris le contrôle de la frontière dans la région de Kharkiv

Les forces ukrainiennes ont repoussé les troupes russes et ont repris le contrôle d'une partie de la frontière avec la Russie dans la région de Kharkiv (nord-est), ont annoncé ce lundi les autorités ukrainiennes.

Quatre personnes ont été tuées dans des frappes de missiles au cours des dernières 24 heures, dont deux dans le bombardement d'un hôpital à Severodonetsk, dans la région de Louhansk (est), et deux à Mykolaïv (sud), selon les autorités ukrainiennes. « Le 227e bataillon de la 127e brigade de la défense territoriale des forces armées de Kharkiv a expulsé les Russes et s'est installé à la frontière », a indiqué le ministère sur sa page Facebook, en publiant une vidéo de soldats armés devant un poteau-frontière peint en jaune et bleu, couleurs du drapeau ukrainien, et avec un trident, le blason de l'Ukraine.

« Nous sommes fiers de nos soldats qui ont restauré le panneau frontalier. Nous remercions tous ceux qui, au péril de leur vie, libèrent l'Ukraine des envahisseurs russes », a pour sa part écrit sur Telegram le gouverneur de la région de Kharkiv, Oleg Sinegoubov.

08h40 : Les Parlements finlandais et suédois examinent les candidatures à l’Otan

Les Parlements finlandais et suédois se penchent ce lundi sur les candidatures des deux pays nordiques à l'Otan, avec de larges majorités assurées dans les deux chambres. L'Eduskunta, le Parlement finlandais, a entamé lundi matin une session marathon pour examiner la candidature présentée officiellement dimanche par l'exécutif, avant un vote qui interviendra au plus tôt mardi. Selon les derniers pointages des médias finlandais, au moins 85% des 200 élus vont voter oui à la candidature à l'Otan.

La Finlande a annoncé dimanche sa candidature « historique » à l'Otan en conséquence directe de l'invasion russe de l'Ukraine, avec la Suède en passe de suivre après un feu vert décisif du parti au pouvoir. « Le seul pays qui menace la sécurité européenne, et mène ouvertement une guerre d'agression, est la Russie », a affirmé la Première ministre finlandaise Sanna Marin en ouvrant les débats.

08h25 : Bombardement d'une zone résidentielle à Mykolaiv

Selon le maire de Mykolaiv, Oleksandr Sienkevych, les forces russes bombardent une zone résidentielle à Mykolaiv. Un magasin et une voiture ont pris feu, et un gazoduc a été endommagé à la suite de l'attaque ce matin du 16 mai. Aucune victime n'a été signalée.

08h15 : La Russie a probablement « renoncé à encercler les troupes ukrainiennes de Donetsk à Izioum », selon l’ISW

Les troupes russes ont probablement renoncé à « l’objectif d’encerclement à grande échelle des troupes ukrainiennes de Donetsk à Izioum », selon l’Institut américain pour l’étude de la guerre. « Les forces russes sont probablement à court d’unités prêtes au combat », ajoute l’ISW.

07h35 : Les candidatures de la Suède et de la Finlande à l'Otan sont une « grave erreur », dit Moscou

Les candidatures de la Suède et de la Finlande à l'Otan en réaction à l'offensive russe contre l'Ukraine constituent une « grave erreur », a jugé ce lundi le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov. « C'est une grave erreur supplémentaire dont les conséquences auront une portée considérable », a-t-il estimé, cité par l'agence russe Interfax.

► À lire aussi : Otan: la fin de la neutralité finlandaise, un tournant historique

07h15 : Un accord sur le pétrole russe n’est pas garanti ce lundi, selon l’UE

Il n'est pas certain que les ministres des Affaires étrangères des 27 pays de l'Union européenne parviendront à s'entendre ce lundi sur la mise en œuvre de l'embargo sur le pétrole russe proposé par la Commission, a déclaré le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell. Certains pays ont des positions très tranchées sur le sujet, a-t-il ajouté.

Les Vingt-Sept discutent sans succès depuis la proposition de l'exécutif européen il y a dix jours des conditions de mise en œuvre d'un embargo sur le pétrole russe, certains pays enclavés et très dépendants de la Russie, comme la Hongrie, la Slovaquie et la République tchèque, réclamant des exemptions plus ou moins longues.

► À écouter aussi : Pourquoi l’embargo européen sur le pétrole russe patine

L'opposition la plus forte provient d'un pays qui « prend en otage » l'ensemble de l'Union européenne, a déclaré le chef de la diplomatie lituanienne, Gabrielius Landsbergis, à son arrivée à Bruxelles. Il s'agit de la Hongrie du Premier ministre Viktor Orban, ont précisé des diplomates européens.

06h10 : La Biélorussie n'est pas impliquée directement dans le conflit

Malgré les premières spéculations, à ce jour, les forces biélorusses n’ont pas été directement impliquées dans le conflit en Ukraine, affirme le ministère de la Défense britannique dans son point quotidien de la situation.

► À lire aussi : la Biélorussie, bientôt en renfort des troupes russes?

06h05 : 227 enfants seraient morts depuis le 24 février

Selon le bureau du procureur général ukrainien, repris par le média Kyiv Independent, la guerre a tué 227 enfants et en a blessé 421 au 16 mai. Le bureau a également déclaré que 1 748 institutions éducatives ont été endommagées, dont 144 ont été complètement détruites.

05h50 : Les actifs de Renault en Russie sont désormais propriété de l'État

« Des accords ont été signés pour un transfert des actifs russes du groupe Renault à la Fédération de Russie et au gouvernement de Moscou », annonce le ministère russe de l'Industrie et du commerce, à la suite du retrait du constructeur automobile français consécutif à l'invasion en Ukraine.

Renault, qui a confirmé lundi la cession de sa participation dans le constructeur russe Avtovaz, fabricant des Lada, a précisé qu'il garderait l'option de racheter ses parts pendant six ans.

05h45 : L'armée ukrainienne poursuit sa contre-offensive dans la région de Kharkiv

04h50 : À la morgue de Kharkiv, les corps des soldats russes envoyés à Moscou

Combien de soldats ont été tués depuis le début de la guerre en Ukraine ? Kiev estime en avoir perdu environ 3 000 et affirme que 25 000 Russes sont morts, mais Moscou ne donne aucun chiffre de son côté et parle de « pertes importantes ». Les Ukrainiens communiquent en tout cas sur le sort des soldats russes qui seraient récupérés sur les champs de bataille, pour être renvoyés à Moscou. Reportage à la morgue de Kharkiv, la deuxième ville d’Ukraine.

► Découvrez le reportage de nos envoyés spéciaux

04h05 : Vers une intensification des attaques russes dans le Donbass

L'Ukraine se prépare à une intensification des attaques russes dans le Donbass, dans l'est du pays, objectif prioritaire de Moscou mais où ses forces sont en perte de vitesse, tandis que l'armée ukrainienne poursuit sa contre-offensive dans la région de Kharkiv. « On se prépare à de nouvelles tentatives de la Russie d'attaquer au Donbass, pour en quelque sorte intensifier son mouvement vers le sud de l’Ukraine », a lancé le président ukrainien Volodymyr Zelensky dans une vidéo publiée dimanche soir. Et pourtant selon lui, « les occupants ne veulent toujours pas admettre qu'ils sont dans une impasse ».

04h00 : L'ambassade des États-Unis reprendra ses activités « très bientôt »

S'exprimant à Berlin le 15 mai lors de réunions avec l'Otan, le secrétaire d'État américain Antony Blinken a déclaré que l'ambassade des États-Unis prenait toutes les précautions nécessaires, mais que des travaux étaient en cours pour reprendre les opérations à Kiev très bientôt.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles