DIRECT - Suivez les élections américaines: qui de Trump ou Biden sera élu président

Lucie Oriol
·Journaliste au HuffPost
·60 min de lecture
Cette présidentielle américaine 2020 oppose Joe Biden à Donald Trump (Photo: Le HuffPost)
Cette présidentielle américaine 2020 oppose Joe Biden à Donald Trump (Photo: Le HuffPost)

ÉTATS-UNIS - Qui sera élu 46e président des États-Unis? Les résultats électoraux ont commencé à tomber depuis mardi 3 novembre dans la soirée outre-Atlantique, au terme d’une campagne présidentielle inédite opposant le candidat du parti républicain, Donald Trump, à celui du parti démocrate, Joe Biden.

Après quatre ans à la Maison Blanche et un bilan mitigé, notamment en matière de gestion de la crise du Covid-19, Donald Trump était donné perdant dans les sondages, mais les premiers résultats ont écarté d’emblée une vague démocrate.

Mercredi soir, l’issue de l’élection était toujours suspendue à quelques États-clés où le décompte des voix était encore en cours, et la course trop serrée pour déclarer un vainqueur.

>>> Suivez ci-dessous en direct ces élections américaines 2020

  • 10h: Berlin et Paris veulent une nouvelle relation avec Washington

Les Etats-Unis et l’Union européenne vont devoir bâtir une “nouvelle relation transatlantique” à l’issue de l’élection présidentielle américaine, quel qu’en soit le résultat, a estimé jeudi le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian.

“Il nous faudra reconstruire désormais une nouvelle relation transatlantique, qui soit un nouveau partenariat”, a-t-il estimé, relevant que l’Europe avait affirmé sa “souveraineté depuis quatre ans” tout en refusant de prendre position entre Joe Biden et Donald Trump. “Le choix d’un président revient aux Américains. Il faudra ensuite que nous travaillions avec la personnalité élue et avec le nouveau gouvernement américain, quoi qu’il arrive”.

Même son de cloche en Allemagne: le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas a appelé mardi à un “new deal” avec les Etats-Unis après l’élection, alors que le mandat de Donald Trump a été marqué par une dégradation des relations germano-américaines. “Nous avons besoin d’un partenariat transatlantique qui fonctionne, nous voulons un new deal dans ce partenariat et nous sommes prêts à investir dans notre relation”, a-t-il lancé lors d’un point-presse avec son homologue kosovare, le jour de l’élection présidentielle aux Etats-Unis.

  • 7h: le point sur les grands électeurs

Entre le Michigan et le Wisconsin, Joe Biden affiche désormais 264 grands électeurs au compteur contre 214 pour Donald Trump. Si sa victoire en Arizona est donc bien confirmée, il ne manque donc que 6 grands électeurs au candidat démocrate pour atteindre le seuil des 270 synonyme de victoire. Le Nevada pourrait lui offrir ces voix. De son côté, Trump doit l’emporter dans les derniers Etats s’il veut rester à la Maison-Blanche.

(Photo: HuffPost)
(Photo: HuffPost)
  • 1h30: manifestations calmes à New York, tension à Detroit

Des milliers de partisans de Joe Biden ont défilé mercredi soir à New York, pour demander que “tous les bulletins de vote soient comptés”, alors que des supporters de Donald Trump manifestaient à Detroit, dans le Michigan, pour exiger au contraire l’arrêt du dépouillement dans cet État-clé.

La manifestation new-yorkaise s’est déroulée dans le calme et a réuni des gens de tous âges, qui ont descendu la 5e Avenue a constaté l’AFP.

Dans ce bastion démocrate qu’est New York, les participants étaient des partisans du candidat démocrate Joe Biden, même si aucun ne se risquait à revendiquer la victoire du démocrate à la présidentielle pour l’instant.

La manifestation à Detroit, à l’extérieur du centre où se poursuivait le dépouillement des bulletins, était autrement plus tendue, selon des vidéos publiées sur les réseaux sociaux.

Aux cris de “Arrêtez de compter”, des centaines de manifestants pro-Trump demandaient à ce que le dépouillement s’arrête et à pouvoir assister au dépouillement, après que Donald Trump eut annoncé un recours pour stopper le comptage dans cet État.

Des vidéos sur les réseaux sociaux montraient les manifestants, poing levé, empêchés d’entrer dans le centre de dépouillement par des policiers.

Selon le Detroit Free Press, les manifestants, initialement pro-Trump, ont été rejoints par des partisans de de Joe Biden, contribuant à accentuer les tensions.

  • 00h40: Ambiance détendue devant la Maison Blanche

  • 00h35: Dépouillement sous haute surveillance à Philadelphie

  • 00h: Le point sur la course aux 270 grands électeurs

L’élection présidentielle américaine pourrait connaître son vainqueur dans la nuit. Il ne manque en effet plus que six grands électeurs à Joe Biden pour l’emporter, alors qu’il faut encore connaître le résultat dans quatre États: Nevada (6 grands électeurs), Géorgie (16), Pennsylvanie (20) et Caroline du Nord (15).

  • 23h40: Trump n’apparaîtra pas devant la presse aujourd’hui

  • 22h26: Biden remporte le Michigan

Joe Biden a remporté l’État crucial du Michigan, un revers majeur pour Donald Trump qui avait gagné dans cet État face à Hillary Clinton en 2016, selon les chaînes CNN et NBC.

Cet État, ancien cœur de l’industrie automobile américaine, apporte 16 grands électeurs supplémentaires à Joe Biden, ce qui porte son total à 264 contre 214 pour Donald Trump.

  • 22h13: Biden: “Nous pensons que nous allons gagner”

Joe Biden s’est dit convaincu de remporter la présidentielle américaine face à Donald Trump, exhortant à compter “toutes les voix” tandis que le président américain s’est lui engagé dans une bataille judiciaire.

Les Américains ne seront “pas réduits au silence”, a proclamé Joe Biden lors d’une déclaration dans son fief de Wilmington, dans le Delaware.

“Il est évident que nous sommes en train de gagner assez d’États pour remporter les 270 votes de grands électeurs”, le nombre nécessaire pour être élu à la Maison Blanche dans le système américain de suffrage universel indirect, a affirmé l’ex-bras droit de Barack Obama. “Lorsque le dépouillement sera terminé, nous pensons que nous allons gagner.”

  • 22h: Peu de monde devant la Maison Blanche

Il est actuellement 16h à Washington et la foule est presque inexistante devant la Maison Blanche, par rapport à la journée d’hier.

  • 21h20: Trump dépose un recours pour suspendre le dépouillement en Pennsylvanie

Donald Trump a déposé un recours en justice pour obtenir la suspension du dépouillement dans l’État-clé de Pennsylvanie, où Joe Biden le devance d’une courte tête selon des résultats partiels, a annoncé son directeur de campagne.

“Les yeux du pays sont braqués sur la Pennsylvanie mais la Pennsylvanie compte les suffrages exprimés par courrier à l’abri des regards et cela doit cesser”, a écrit Bill Stepien dans un communiqué. “Nous agissons en justice pour suspendre le dépouillement en attendant plus de transparence”, a-t-il ajouté.

  • 20h46: Trump empoche un grand électeur supplémentaire dans le Maine

Donald Trump a empoché, selon Fox News et le New York Times, le dernier grand électeur qui restait à attribuer dans l’État du Maine, portant ainsi son total à 214 grands électeurs, sur les 270 nécessaires pour s’adjuger l’élection présidentielle américaine.

Son adversaire démocrate Joe Biden restait cependant en tête, avec 248 grands électeurs, alors que les résultats se faisaient toujours attendre, au lendemain du scrutin, dans plusieurs États-clés, comme le Michigan, la Géorgie ou la Pennsylvanie.

  • 20h23: Biden remporte le Wisconsin

Joe Biden a remporté l’État crucial du Wisconsin, un revers majeur pour Donald Trump qui avait remporté cet État face à Hillary Clinton en 2016, selon la chaîne CNN et le New York Times, citant l’agence de presse américaine Associated Press (AP).

Cet État frontalier du nord apporte 10 grands électeurs supplémentaires à Joe Biden, ce qui porte son total à 248 contre 213 pour Donald Trump. Les résultats de six États, dont la Pennsylvanie, le Michigan, la Géorgie et la Caroline du Nord, sont encore attendus.

  • 20h02: Trump a saisi la justice pour suspendre le dépouillement des votes dans le Michigan

L’équipe de campagne de Donald Trump a annoncé avoir saisi la justice pour suspendre le dépouillement dans l’État-clé du Michigan, où le président est devancé d’une courte tête par Joe Biden selon des résultats partiels.

Son directeur de campagne Bill Stepien a assuré dans un communiqué que ses équipes n’avaient “pas eu accès à plusieurs sites pour observer le dépouillement et le comptage des bulletins de vote” contrairement à ce que prévoit la loi du Michigan. “Nous avons déposé plainte aujourd’hui” devant un tribunal de l’État pour obtenir la suspension de ces opérations en attendant que cet accès soit restauré”. L’équipe a ajouté avoir exigé “un réexamen” des bulletins déjà recensés, a-t-il ajouté.

  • 19h32: Une sénatrice républicaine réélue, les chances d’un Sénat démocrate encore réduites

La sénatrice républicaine Susan Collins a été réélue dans son État du Maine, sa rivale démocrate la félicitant pour sa victoire qui réduit pratiquement à néant la possibilité pour les démocrates de reprendre la majorité à la chambre haute.

“Je viens de parler avec la sénatrice Collins, je l’ai félicitée pour sa victoire dans cette élection”, a déclaré la candidate démocrate Sara Gideon lors d’une conférence de presse. “Je veux remercier publiquement Sara pour son appel”, a dit Susan Collins de son côté.

Avec sa victoire, qui semblait pourtant compromise dans les sondages, la républicaine conforte les chances de son camp de conserver le contrôle de la chambre haute, un enjeu majeur des élections de mardi.

  • 18h47: Trump va demander un recomptage des votes dans le Wisconsin

Donald Trump va demander un recomptage des votes dans l’État du Wisconsin, où Joe Biden semble disposer d’une courte avance selon des résultats partiels, a annoncé son directeur de campagne.

“Des irrégularités ont été rapportées dans plusieurs comtés du Wisconsin qui font peser de sérieux doutes sur la validité des résultats”, a écrit Bill Stepien dans un communiqué. “Le président est dans la marge qui permet de demander un recomptage et nous allons le faire immédiatement”, a-t-il ajouté.

  • 17h40: Le point dans les six États-clé restants

L’issue de l’élection présidentielle américaine est suspendue à quelques États-clés où le décompte des voix est toujours en cours. Le point sur la situation dans chacun d’entre eux.

Chaque État attribue un certain nombre de grands électeurs. Avec ceux déjà déterminés, Joe Biden compte actuellement 238 grands électeurs et Donald Trump 213. Il en faut 270 pour accéder à la Maison Blanche.

Les trois grands électeurs de l’Alaska n’ont pas encore été attribués, mais aucun démocrate ne s’y est imposé depuis des décennies. Le suspense reste en revanche entier dans six Etats.

- Le Michigan

16 grands électeurs en jeu. 92% des votes ont été comptabilisés dans cet Etat industriel du Nord que Donald Trump avait remporté de justesse face à la démocrate Hillary Clinton en 2016. Joe Biden y disposait au dernier pointage d’une infime avance sur Donald Trump (49,5% contre 48,9%).

Selon les médias américains, les votes restant à compter, surtout arrivés par courrier, sont susceptibles de favoriser le candidat démocrate.

La responsable des opérations électorales de l’Etat a laissé entendre que l’on aurait dans la journée de mercredi “une idée assez précise” du résultat, “si ce n’est le résultat final”.

- Le Wisconsin

10 grands électeurs en jeu. 97% des votes ont été comptabilisés dans cet autre Etat du Nord, majoritairement agricole, gagné d’un cheveu par Donald Trump il y a quatre ans. Pour l’instant, avantage Biden (autour de 49,5%) sur Trump (48,8%).

Le résultat final est attendu dans la journée de ce mercredi, à l’issue d’une triple vérification.

- Le Nevada

6 grands électeurs en jeu. 86% des votes ont été comptabilisés dans cet Etat désertique de l’Ouest, qui avait choisi Hillary Clinton en 2016. Joe Biden y pointe pour l’instant en tête (49,3% contre 48,7% pour Donald Trump).

Les autorités électorales locales ont fait savoir mercredi matin que le décompte des votes était suspendu et ne reprendrait pas avant jeudi.

En s’adjugeant les grands électeurs du Michigan, du Wisconsin et du Nevada (16+10+6), Joe Biden obtiendrait les 32 qui lui manquent encore pour atteindre le “nombre magique” de 270.

- La Georgie

16 grands électeurs en jeu. 92% des votes ont été comptabilisés dans cet Etat du Sud-Est qui vote traditionnellement républicain.

Donald Trump y dispose à l’heure actuelle d’une légère avance (50,5% contre 48,3% pour Joe Biden), mais l’écart est amené à se réduire, selon les projections des médias américains.

Le résultat final est attendu dans la journée.

- La Caroline du Nord

15 grands électeurs en jeu. 95% des votes ont été comptabilisés dans cet autre Etat du Sud-Est, lui aussi traditionnellement républicain.

Avantage également pour l’instant à Donald Trump (50,1%) sur Joe Biden (48,6%), mais les votes par correspondance envoyés au plus tard le jour de l’élection - le 3 novembre - y sont acceptés jusqu’au 12 novembre.

- La Pennsylvanie

20 grands électeurs en jeu. 79% des votes ont été comptabilisés dans cet Etat industriel de la “ceinture de la rouille” du Nord-Est, où les deux candidats ont âprement fait campagne.

Donald Trump y faisait confortablement la course en tête mercredi matin (53,9 contre 44,8% pour Joe Biden), mais selon les médias américains, le décompte des nombreux votes par correspondance devrait faire remonter le candidat démocrate, natif de Pennsylvanie.

Les autorités locales ont indiqué que le résultat final devrait être connu d’ici vendredi.

  • 16h40: Trump s’indigne des résultats, tweets à l’appui

Visiblement agacé de voir son avance de la veille se réduire dans certains Etats-clés, Donald Trump a posté une série de tweets mettent en cause le vote par correspondance, qu’il accuse d’être vecteur de fraude depuis le milieu de sa campagne. “Comment se fait-il qu’à chaque fois où ils comptabilisent le vote par correspondance, les résultats sont dévastateurs en pourcentage et en pouvoir de destruction?”, s’interroge notamment le président sortant, sans préciser qu’il a lui-même déconseillé à ses lecteurs de voter par correspondance.

“Mais que s’est-il passé ici?”, a-t-il également posté en lettres majuscules, partageant un message signalé par Twitter comme potentiellement malhonnête, dans lequel un utilisateur s’étonnait de voir une progression outrageusement avantageuse des votes Biden dans l’Etat disputé du Michigan.

  • 16h04: Trump est réveillé et il trouve les résultats “très étranges”

Le président sortant, qui ne s’était plus exprimé depuis sa prise de parole devant ses supporters au cours de laquelle il avait revendiqué la victoire, a posté un tweet aux alentours de 10h du matin sur la côte Est (soit 16h à Paris) pour s’étonner de voir son avance se réduire dans certains Etats-clés, pointant d’éventuelles fraudes dans certains territoires contrôlés par les démocrates.

“Hier soir j’étais en tête, souvent solidement, dans plusieurs Etats-clés, pour la plupart dirigés et contrôlés par les démocrates. Et puis, un par un, ils ont commencé à disparaître comme par magie, alors que des bulletins surprises étaient dépouillés. TRES ETRANGE, et les ‘sondeurs’ ont eu complètement et historiquement tort!”, a écrit le candidat républicain.

“Nous allons aller devant la Cour suprême, nous voulons que tous les votes cessent”, avait-il déjà tenté la veille, sous-entendant qu’il voulait geler les résultats et exclure les bulletins qui n’ont pas encore été comptés, ce qui lui bénéficierait notamment en Pennsylvanie, où il est en avance dans des résultats partiels.

Même chez les républicains, la menace du président de tenter de faire invalider des bulletins simplement parce qu’ils n’ont pas été comptés le jour de l’élection choquait. “Cet argument n’a aucun fondement, aucun”, a lâché le républicain Chris Christie, ancien procureur fédéral et gouverneur, qui a conseillé Donald Trump pour la préparation des débats présidentiels.

Dans la foulée de son tweet matinal, son rival Joe Biden a répété ce qu’il avait déjà dit la veille: “Nous ne nous reposerons pas tant que chaque bulletin n’aura pas été compté”.

  • 15h43: Hillary Clinton rappelle l’adage démocrate

L’ex-rivale malheureuse de Donald Trump est visiblement levée et ne dévie pas de la ligne de son parti démocrate face au passage en force de Donald Trump. “Nous connaîtrons les résultats des élections quand chaque bulletin aura été comptabilisé. C’est ainsi que fonctionne la démocratie”, plaide Hillary Clinton alors que certains Etats-clés pourraient mettre plusieurs jours à dépouiller l’intégralité des votes.

  • 15h30: Biden en courte tête dans le Wisconsin et le Michigan mais...

Après y avoir été devancé, le candidat démocrate Joe Biden est repassé en tête dans les Etats-clés du Wisconsin et du Michigan, cruciaux s’ils veut espérer l’emporter. Avec 97% des bulletins dépouillés dans le Wisconsin, Joe Biden afficherait une courte avance de moins de 30.000 voix sur Donald Trump. Dans le Michigan, où 90% des bulletins auraient été dépouillés, Joe Biden compte moins de 20.000 voix d’avance.

  • 15h20: Ce qu’il faut à Biden (et à Trump) pour remporter l’élection

C’est le chiffre que les Américains ont en tête ce mercredi 4 novembre au réveil. 270, comme le nombre de grands électeurs qu’il faut pour remporter l’élection présidentielle. Et tous se posent une question: qui de Donald Trump ou de Joe Biden atteindra en premier cette barre fatidique?

Depuis plusieurs heures, les compteurs actualisés par nos confrères du HuffPost américain sont bloqués à 238 pour le candidat démocrate et 213 pour le président républicain sortant. Le challenger a donc moins de chemin à accomplir pour rafler la mise. Notre article pour en savoir plus.

  • 14h30: Le Nevada suspend le dépouillement

Au lendemain d’une journée électorale intense aux États-Unis, le pays ne sait toujours pas qui de Joe Biden ou Donald Trump sera son prochain président. Et dans l’État du Nevada, le suspense va durer encore de longues heures.

En effet, le dépouillement a été mis en pause au beau milieu de la nuit de mardi à mercredi heure locale (il était pratiquement midi à Paris), le temps que les derniers bulletins soient collectés par les autorités. Notre article pour en savoir plus.

  • 14h15: plus forte participation depuis que les femmes peuvent voter

L’élection a suscité la plus forte participation depuis que les femmes ont le droit de vote: 160 millions d’Américains ont voté, soit une participation estimée à 66,9%, contre 59,2% en 2016, selon le US Elections Project.

  • 13h30: Les marchés internationaux restent sur leurs gardes

Les Bourses mondiales surveillent nerveusement les résultats de l’élection présidentielle américaine à couteaux tirés entre Donald Trump et Joe Biden.

Après des ouvertures en forte baisse, les principales places européennes se reprenaient fébrilement: Paris gagnait 0,81%, Londres 0,39%, et Francfort 0,56%. Mais dans le même temps, Milan perdait 0,21% et Madrid 0,86% vers 12H50 (11H50 GMT). Sur le marché des changes, le dollar montait de son côté de 0,11% à 1,1705 pour un euro contre 1,1715 dollar la veille, la monnaie américaine jouant pour l’heure son rôle de valeur refuge. “Le dollar gagne du terrain en raison d’un moindre appétit pour le risque”, au moment où l’incertitude est totale, commentent les analystes de Rabobank.

  • 12h02: Pourquoi le Premier ministre slovène félicite déjà Trump

Le Premier ministre slovène, Janez Jansa, a félicité mercredi le président américain pour son ”élection”, alors que Donald Trump s’est déclaré vainqueur de l’élection présidentielle avant même la fin du décompte des voix. “Il apparait clairement que les Américains ont élu Donald Trump”, a écrit mercredi matin sur Twitter le chef du gouvernement slovène, à la tête du parti anti-migrants SDS.

Pourquoi un soutien aussi précoce alors que l’élection est toujours en cours? Janez Jansa, est avec son homologue et allié hongrois Viktor Orban l’un des seuls dirigeants européens à avoir soutenu la candidature de Donald Trump. La Slovénie est aussi le pays natal de la Première dame des Etats-Unis, Melania Trump, qui a été naturalisée américaine.

  • 11h55: Un célèbre astronaute élu sénateur dans l’Arizona

Ce siège-là au moins ne sera pas disputé. Alors que l’issue de l’élection présidentielle américaine reste incertaine, dans l’Arizona, l’ex-astronaute américain Mark Kelly a battu ce mardi 3 novembre la sénatrice républicaine et ex-pilote de chasse Martha McSally. Il offre ainsi une victoire importante aux démocrates qui tentent de reprendre la majorité au Sénat. Notre article pour en savoir plus.

  • 11h30: Sanders avait parfaitement prédit la revendication précoce de Trump

Bernie Sander l’avait senti venir bien avant le jour J. Alors que les résultats de l’élection américaine se font attendre, Donald Trump a revendiqué sa victoire dans la nuit de mardi à ce mercredi 4 novembre. Cela alors que le décompte des voix et de plusieurs États-clés n’est pas achevé.

Dans une brève allocution depuis les salons de la Maison Blanche, le président sortant a assuré: “Honnêtement, nous avons gagné l’élection”. Mais il a également évoqué une “fraude” et une “honte” et assuré qu’il entendait saisir la Cour suprême. “Nous étions prêts à célébrer quelque chose de magnifique”, a-t-il encore affirmé.

Le candidat républicain fait ici allusion à la dizaine d’États qui n’ont pas dépouillé assez de bulletins de vote par correspondance pour qu’il soit possible d’estimer solidement qui du républicain ou du démocrate était en tête. Et ce scénario, le démocrate Bernie Sanders l’avait annoncé dès le 23 octobre dans l’émission de Jimmy Kimmel “The Tonight Show”. Notre article pour en savoir plus.

  • 10h45: Les espoirs démocrates de reprendre le Sénat américain se réduisent

Les démocrates voyaient mercredi leurs chances de gagner la majorité au Sénat américain se réduire grandement après les victoires de deux sénateurs républicains qui étaient apparus en difficulté dans les sondages.

Lors des élections parlementaires et présidentielle de mardi, les démocrates sont parvenus à conserver leur majorité à la Chambre des représentants. Au Sénat, ils ont arraché deux sièges aux républicains dans le Colorado et dans l’Arizona. Mais les républicains ont contré en battant un sénateur démocrate dans l’Alabama, tout en maintenant les sièges d’élus qui semblaient menacés.

Et en faisant mentir, au passage, les sondages qui prédisaient un effet négatif de Donald Trump sur les républicains les plus vulnérables. Les républicains contrôlent actuellement le Sénat avec 53 sièges sur 100. Trente-cinq sièges étaient en jeu. Le contrôle de la chambre haute du Congrès américain est l’un des enjeux cruciaux du scrutin de mardi.

  • 10h05: Biden et Trump prêts à en découdre devant la Cour suprême

Evoquant une “fraude” et accusant les démocrates de vouloir “voler l’élection” sans livrer aucun élément concret, Donald Trump a assuré vouloir saisir la Cour suprême, sans préciser sur quel motif. Ce à quoi les démocrates se disent prêts à “combattre” devant la plus haute juridiction, dominée par les juges conservateurs. La cheffe de campagne de Joe Biden a jugé “scandaleux” et “sans précédent” les propos de Donald Trump, qui a appelé à arrêter le décompte des bulletins de l’élection présidentielle en s’arrogeant la victoire dans un scrutin pourtant encore indécis.

Le scénario d’une élection si serrée qu’elle nécessiterait un arbitrage juridique faisait partie des hypothèses redoutées dans un pays polarisé à l’extrême.

  • 9h27: Ces Etats incontournables qu’on va devoir attendre un moment

L’issue de l’élection devrait se jouer dans les États du Midwest, le centre du pays, et plus particulièrement dans le Michigan, la Pennsylvanie et le Wisconsin. La Caroline du Nord et la Géorgie, actuellement sur le fil entre les deux candidats, pourraient elles aussi changer le cours de l’élection. Mais la conclusion n’est pas partie pour arriver de si tôt. On vous explique tout ici.

  • 9h15: Biden remporte le Maine, Trump le Nebraska

Joe Biden a remporté l’Etat du Maine et 3 de ses 4 grands électeurs selon plusieurs médias américaines. Cet Etat de la côte Est est en effet l’un des rares à ne pas attribuer l’intégralité de ses grands électeurs au vainqueur. Le quatrième sera attribué à la proportionnelle.

A l’inverse, Donald Trump s’offre le Nebraska, mais Joe Biden remporte un grand électeur, là encore grâce à la proportionnelle. Compte tenu du scénario ultra-serré qui se profile, ce grand électeur pourrait jouer un rôle crucial.

  • 8h57: Biden gagne en Arizona, premier revers pour Trump

Fox News l’avait annoncé très tôt, au grand dam de Donald Trump. C’est désormais acté: Joe Biden a remporté l’Etat-clé d’Arizona, une ex-place forte républicaine qui devient ainsi le premier Etat de cette élection à changer de camp par rapport à 2016. Alors que Donald Trump a revendiqué la victoire, cette nouvelle devrait redonner espoir aux partisans de Joe Biden, qui peut encore espérer l’emporter grâce au Michigan ou à la Pennsylvanie, dont les résultats tomberont toutefois beaucoup plus tard. Symbole du recul des républicains, un ex-astronaute démocrate a battu une sénatrice républicaine sortante en Arizona, relançant le suspense sur les chances des démocrates de reprendre la Chambre haute.

  • 8h25: Trump revendique la victoire mais...

“Honnêtement, nous avons gagné l’élection”, a déclaré Donald Trump lors d’une brève allocution depuis les salons de la Maison Blanche, évoquant une “fraude” et une “honte”. “Nous étions prêts à célébrer quelque chose de magnifique”, a-t-il encore affirmé.

Donald Trump a ensuite fait part de son intention de saisir la Cour suprême pour mettre un terme au comptage des voies qui se poursuit. “C’est une fraude importante dans notre pays. Nous allons aller à la Cour suprême, nous voulons que le vote s’arrête”.

  • 8h20: Trump prend la parole, se dit confiant

Donald Trump s’est exprimé peu après 8h20 depuis la Maison Blanche. Le président républicain a adressé des remerciements à ses électeurs ainsi qu’à ses proches, accusant à nouveau certains de vouloir voler l’élection. “On se prépare à une de grandes célébrations (...) Les résultats ce soir sont phénoménaux (...) On a gagné des Etats auxquels on ne s’attendait pas”, a-t-il souligné en évoquant la Floride et l’Ohio. “Nous avons clairement gagné la Caroline du Nord”, a ajouté Donald Trump en se disant également confiant pour l’Arizona, et revendiquant une victoire en Pennsylvanie.

  • 7h45: Le point en carte

Résultats de la présidentielle US 2020
Infogram

  • 7h10: Trump donné vainqueur dans le Texas

Cet État du Sud des Etats-Unis lui apporte 38 grands électeurs, ce qui porte son total à au moins 213, contre 223 pour le démocrate. Les résultats de neuf États, dont la Pennsylvanie, le Michigan, le Wisconsin et la Caroline du Nord, ne sont pas encore connus.

  • 6h50: Trump donné vainqueur dans le Montana

  • 6h47: Trump accuse les démocrates d’essayer de “voler” l’élection

Donald Trump a prédit sa “grande victoire” à la présidentielle américaine, accusant les démocrates de tenter de la lui “voler”, et a promis de s’exprimer dans la nuit de mardi à mercredi.

“On est devant et de loin, mais ils essaient de voler l’élection. Jamais nous ne les laisserons faire. Les bulletins ne peuvent pas être déposés après la fermeture du scrutin”, a-t-il tweeté. Un message qui a été rapidement signalé par Twitter.

  • 6h44: Biden s’exprime

“Il va nous falloir être patients”, a déclaré Joe Biden estimant toutefois être en bonne voie pour gagner l’élection, saluant notamment des chiffres encourageants dans l’Arizona. “Nous sommes aussi confiant dans le Michigan et nous allons gagner la Pennsylvanie”, a-t-il ajouté. “Ce n’est pas mon rôle ni celui de Donald Trump de dire qui a gagné mais celui du peuple américain”. “Gardez la foi, nous allons gagner, votre patience est super”, a conclu Joe Biden.

  • 6h43: Trump conserve la Floride

La conclusion a fini par tomber. Après des heures passées coude-à-coude, Donald Trump a finalement remporté de justesse la précieuse Floride face à Joe Biden.

  • 6h42: Trump donné gagnant dans l’Iowa, Biden dans le Minnesota

Le président sortant Donald Trump a conservé la Floride, État crucial pour sa réélection que son rival Joe Biden espérait lui arracher, selon Fox, NBC et CNN.

Le républicain a également remporté l’État de l’Iowa tandis que le démocrate a gagné le Minnesota, selon les médias américains. La Floride permet à Donald Trump de remporter 29 nouveaux grands électeurs. L’Iowa lui en apporte 6 autres, ce qui porte son total à au moins 168 grands électeurs. De son côté, Biden a engrangé 223 grands électeurs, Minnesota compris. Il faut 270 grands électeurs pour remporter la présidentielle.

  • 6h28: Biden donné gagnant à Hawaï

Joe Biden a remporté dans la nuit de mardi à mercredi l’Etat d’Hawaï, ayant voté Hillary Clinton en 2016, selon le New York Times et la chaîne de télévision Fox News.

Cette victoire lui apporte quatre grands électeurs supplémentaires, ce qui lui en faisait vers 05H25 GMT 213 au total, contre entre 137 et 138 au président sortant Donald Trump. Il en faut 270 pour l’emporter.

  • 6h: Trump donné vainqueur dans l’Ohio, un Etat très disputé

Le président sortant Donald Trump a remporté dans la nuit de mardi à mercredi l’Ohio, un des États très disputés et qui était susceptible de basculer dans le camp des démocrates, selon Fox et NBC.

La chaîne Fox News donne également vainqueur Trump au Texas et en Floride, deux Etats incontournables pour sa réélection. Elle attribue en revanche l’Arizona au démocrate Joe Biden. Si l’Arizona, remporté en 2016 par Donald Trump, tombait dans l’escarcelle de Joe Biden, cela compliquerait la réelection potentielle du candidat républicain. Aucun autre grand média américain n’a encore confirmé les résultats donnés par Fox, signe de l’extrême fébrilité dans ce scrutin à l’issue incertaine

  • 5h14: Le plus gros comté de Géorgie arrête le décompte

Comme en Pennsylvanie un peu plus tôt, le comté de Fulton en Géorgie a décidé de suspendre à 22h30, heure locale, le décompte. Il reprendra mercredi. Le conté de Fulton comprend notamment la ville d’Atlanta. Peu avant la ville de Philadelphie, en Pennsylvanie, Etat clef pour Joe Biden, a également annoncé suspendre le décompte des bulletin de vote reçus par courrier. Sir les 350.000 reçus, seulement 76.000 ont été dépouillés.

  • 5h10: Trump donné vainqueur dans l’Idaho

Le président Donald Trump a remporté mardi soir l’Idaho, soit un 17e Etat, selon Fox News et le New York Times. Au total, à 04H15 GMT, le républicain cumulait entre 119 et 120 grands électeurs, un des 5 grands électeurs du Nebraska pouvant être en faveur du démocrate Joe Biden, selon le comptage local.

Les résultats des Etats-clés, comme la Floride, la Pennsylvanie, la Caroline du Nord ou l’Arizona, qui pourraient faire basculer l’élection, sont toujours attendus.

  • 5h04: Biden donné vainqueur en Californie, Oregon et Washington

L’ancien vice-président Joe Biden a remporté mardi soir la Californie, l’Oregon et l’Etat de Washington, trois bastions démocrates de l’Ouest, selon les chaînes CNN et Fox.

Ces trois victoires lui apportent 74 grands électeurs supplémentaires, ce qui lui en faisait 209 vers 04H00 GMT, contre 115 au président sortant Donald Trump. Il en faut 270 pour remporter l’élection présidentielle.

  • 4h42: Trump donné gagnant dans le Nebraska, l’Utah et le Missouri

Le président sortant Donald Trump a remporté trois nouveaux Etats, le Missouri, Nebraska et l’Utah qui pourraient lui apporter jusqu’à 21 nouveaux grands électeurs, selon CNN, Fox News, NBC et le New York Times.

  • 4h39: Les républicains reprennent un siège de sénateur aux démocrates dans l’Alabama

Tommy Tuberville, un ex-entraîneur de football américain, a battu mardi le sénateur démocrate Doug Jones dans l’Etat de l’Alabama, selon les chaînes NBC et ABC, offrant un nouveau siège aux républicains dans leur bataille pour conserver la majorité au Sénat.

“Merci l’Alabama! Nous avons repris notre siège au Sénat américain”, a tweeté Tommy Tuberville, 66 ans, qui prendra ses fonctions le 3 janvier.

Le démocrate Doug Jones avait créé la surprise en battant, en 2017, le très conservateur Roy Moore, visé par plusieurs accusations d’agressions sexuelles sur des mineures, et qui bénéficiait du soutien de Donald Trump.

  • 4h31: Biden donné vainqueur dans le New Hampshire

Joe Biden a remporté l’État du New Hampshire, qui avait voté pour la démocrate Hillary Clinton en 2016, selon les chaînes de télévision NBC et CBS.

Cette victoire lui apporte quatre grands électeurs supplémentaires, ce qui lui en fait 135, contre 95 pour Donald Trump. Il en faut 270 pour remporter l’élection.

  • 4h27: Les démocrates gardent le contrôle de la Chambre des représentants

Les démocrates américains ont conservé et même renforcé leur majorité à la Chambre des représentants, ont annoncé les chaînes Fox News et ABC.

Les démocrates vont gagner entre quatre et cinq sièges supplémentaires, selon les deux chaînes. Ils détiennent actuellement 232 des 435 sièges. Les républicains contrôlent le Sénat.

  • 4h16: Biden donné vainqueur au Nouveau-Mexique

Joe Biden a remporté l’État du Nouveau-Mexique, d’après le New York Times et la chaîne de télévision NBC.

Cette victoire lui apporte cinq grands électeurs supplémentaires, ce qui lui en fait 131 contre 95 à Donald Trump. Il en faut 270 pour remporter l’élection.

  • 4h03: Trump donné vainqueur dans le Kansas

Donald Trump a remporté sans surprise le Kansas, soit un 14e État, selon Fox News et le New York Times.

Avec ce nouvel État, le républicain gagne 6 nouveaux grands électeurs. Et au total, il en a engrangé 95, contre 126 pour Joe Biden. Il en faut 270 pour remporter l’élection.

  • 4h03: Le sénateur Lindsey Graham, un allié de Trump, réélu en Caroline du Sud

Le sénateur Lindsey Graham, un proche du président américain Donald Trump, a été réélu à son poste de sénateur de Caroline du Sud, selon la chaîne Fox News et le New York Times.

L’influent sénateur âgé de 65 ans a battu le candidat démocrate Jaime Harrison, qui était apparu au coude-à-coude avec lui dans les sondages ces dernières semaines. Face à ces chiffres et au montant record levé par son rival progressiste afro-américain, de vingt ans son cadet, Lindsey Graham était un temps apparu en difficulté dans cet État du sud-est américain.

  • 3h57: Sarah McBride, première sénatrice trans élue aux États-Unis

Dans l’État démocrate du Delaware, les électeurs ont marqué l’histoire en choisissant largement Sarah McBride pour les représenter au Sénat face au républicain Steve Washington. La candidate devient la première personne transgenre a être élue à un aussi haut poste dans le pays.

> Lire notre article complet en cliquant ici

  • 3h34: Trump donné vainqueur en Caroline du Sud

Donald Trump a remporté la Caroline du Sud, soit un 13e État, selon le New York Times et NBC.

Au total, le candidat républicain a engrangé 89 grands électeurs, contre 126 pour son rival démocrate Joe Biden. Il en faut 270 pour remporter l’élection.

  • 3h32: Les démocrates reprennent un siège au Sénat américain dans le Colorado

Les démocrates ont pris un premier siège de sénateur aux républicains, qui détiennent actuellement la majorité à la chambre haute du Congrès, avec la victoire de l’ex-gouverneur du Colorado John Hickenlooper dans son État, contre l’élu républicain sortant Cory Gardner.

Démocrate modéré et ancien entrepreneur, John Hickenlooper, 68 ans, s’était présenté à la dernière primaire démocrate pour la présidentielle américaine mais avait jeté l’éponge avant même le premier scrutin, en août 2019. Les républicains contrôlent actuellement le Sénat avec 53 sièges sur 100.

  • 3h19: Biden donné vainqueur dans le Colorado

Joe Biden est donné vainqueur dans l’État du Colorado, qui avait voté en 2016 pour la démocrate Hillary Clinton, selon les chaînes de télévision Fox et NBC.

Cette victoire lui apporte 9 grands électeurs supplémentaires, en plus des 117 engrangés dans d’autres États déjà remportés par les démocrates il y a quatre ans. Il en est désormais à 126 grands électeurs contre 80 pour Donald Trump. Il en faut 270 pour remporter l’élection.

  • 3h07: Trump donné vainqueur en Louisiane, dans le Wyoming, le Dakota du Nord et le Dakota du Sud

Donald Trump a remporté quatre nouveaux États: la Louisiane, le Wyoming ainsi que le Dakota du Nord et du Sud, selon le New York Times, Fox News et NBC.

Ces États lui apportent 17 grands électeurs supplémentaires. Ils viennent s’ajouter aux 63 grands électeurs déjà acquis dans des États où il s’était imposé en 2016. Il en faut 270 pour remporter l’élection.

  • 3h01: Biden donné vainqueur dans l’État de New York

Joe Biden est donné vainqueur dans le bastion démocrate de New York, par les chaînes de télévision CNN, NBC et CBS.

Cette victoire lui apporte 29 grands électeurs supplémentaires, en plus des 88 engrangés dans d’autres États déjà remportés par les démocrates il y a quatre ans. Il en est désormais à 117 grands électeurs contre 63 pour Donald Trump. Il en faut 270 pour remporter l’élection.

  • 3h01: L’équipe de campagne de Trump revendique la victoire en Floride

L’équipe de campagne du président américain sortant a revendiqué la victoire dans l’État-clé de Floride, capital pour sa réélection, alors que les médias américains n’ont toujours pas tranché.

Selon les estimations du New York Times à 21h locales et au moment où 91% des votes ont été comptabilisés en Floride, Donald Trump est crédité de 50,6% des voix, contre 48,4 pour son adversaire démocrate Joe Biden. Le président aurait ainsi 95% de chances de l’emporter dans cet État.

Donald Trump ne peut pratiquement pas se permettre de perdre la Floride et ses 29 grands électeurs pour rester à la Maison Blanche.

L’État de Floride a été très disputé au cours des dernières élections présidentielles américaines: il avait notamment permis au républicain George W. Bush de l’emporter en 2000 et Donald Trump y avait gagné face à Hillary Clinton en 2016.

  • 2h40: Biden donné vainqueur en Illinois et dans le Rhode Island

Joe Biden est donné vainqueur dans les États traditionnellement démocrates de l’Illinois et de Rhode Island, par la chaîne de télévision Fox et le New York Times.

Ces victoires lui apportent 24 grands électeurs supplémentaires, en plus des 64 déjà engrangés dans d’autres États déjà remportés par les démocrates il y a quatre ans. Il en est désormais à 88 grands électeurs contre 63 pour Donald Trump. Il en faut 270 pour remporter l’élection.

  • 2h37: Trump donné vainqueur dans le Mississippi, en Arkansas et en Alabama

Donald Trump a remporté trois nouveaux États: l’Alabama, l’Arkansas et le Mississippi, des bastions républicains traditionnels du Sud, selon le New York Times et Fox News.

Ces États lui apportent 21 grands électeurs supplémentaires. Ils viennent s’ajouter aux 42 grands électeurs déjà acquis dans des États où il s’était imposé en 2016. Il en faut 270 pour remporter l’élection.

  • 2h31: Une pro-Trump proche des complotistes QAnon remporte un siège au Congrès américain

Une candidate pro-Trump, proche du mouvement complotiste QAnon, a été élue à la Chambre des représentants américaine où elle représentera un bastion républicain de l’État de Géorgie.

Marjorie Taylor Greene était quasi-assurée de remporter ce siège à la chambre basse après sa victoire à la primaire républicaine en août. Elle commencera à siéger à la rentrée du nouveau Congrès, le 3 janvier 2021.

“Grande victoire ce soir!”, a tweeté cette républicaine âgée de 46 ans.

Le président américain Donald Trump l’avait félicitée chaleureusement pour sa victoire à la primaire, sur Twitter: “Marjorie est solide à tous égards et elle n’abandonne jamais - une vraie GAGNANTE!”.

Pendant sa campagne pour la primaire, Mme Taylor Greene s’était revendiquée de la mouvance pro-Trump QAnon qui se répand depuis 2017 sur les réseaux sociaux.

Ce mouvement d’extrême droite défend l’idée que Donald Trump mène une guerre secrète contre une secte mondiale composée de pédophiles satanistes.

Selon ses adeptes, les Etats-Unis sont dirigés depuis des décennies par “l’État profond”, une organisation secrète rassemblant de hauts responsables du gouvernement, les Clinton, les Obama, les Rothschild, le puissant investisseur George Soros, des vedettes d’Hollywood et d’autres membres de l’élite mondiale.

  • 2h25: Biden donné vainqueur dans le Connecticut

Joe Biden est donné vainqueur dans le bastion démocrate du Connecticut, par la chaîne de télévision NBC et le New York Times.

Cette victoire lui apporte 7 grands électeurs supplémentaires, en plus des 57 déjà engrangés dans d’autres États déjà remportés par les démocrates il y a quatre ans. Il en faut 270 pour remporter l’élection.

  • 2h15: Trump donné vainqueur dans le Tennessee

Donald Trump a remporté l’État du Tennessee, qu’il avait déjà gagné en 2016, selon le New York Times et Fox news.

Cette victoire lui apporte 11 grands électeurs supplémentaires après les 31 déjà engrangés dans d’autres États (Kentucky, Virginie occidentale, Indiana et Oklahoma). Il en faut 270 pour remporter l’élection.

  • 2h14: Biden donné vainqueur dans le New Jersey

Joe Biden est donné vainqueur dans le bastion démocrate du New Jersey, par les chaînes de télévision NBC et ABC.

Cette victoire lui apporte 14 grands électeurs supplémentaires, en plus des 43 déjà engrangés dans d’autres États déjà remportés par les démocrates il y a quatre ans. Il en faut 270 pour remporter l’élection.

  • 2h12: Le chef républicain du Sénat américain Mitch McConnell réélu

Le chef de la majorité républicaine au Sénat américain et allié de Donald Trump Mitch McConnell a été réélu dans son État du Kentucky, selon la chaîne de télévision Fox News et le New York Times.

Ce conservateur âgé de 78 ans a battu une candidate démocrate et ex-pilote de chasse, Amy McGrath.

Fin stratège au visage impassible, Mitch McConnell a obtenu, sous le mandat de Donald Trump, la confirmation par le Sénat de plus de 200 juges conservateurs, dont trois magistrats à la Cour suprême. La chambre haute a le pouvoir de confirmer les magistrats nommés par le président américain.

Quel que soit le résultat de l’élection présidentielle, ce bilan sera durable, car ces postes sont ”à vie” et Donald Trump a choisi des magistrats globalement jeunes.

Mitch McConnell siège à la chambre haute du Congrès depuis janvier 1985. Il détient le record d’années passées à la tête d’un groupe parlementaire au Sénat: il fut chef de la minorité républicaine entre 2007 et 2015 puis est resté à la tête de la majorité lorsque les républicains en ont regagné le contrôle.

  • 2h05: Biden donné vainqueur dans le Massachusetts, le Delaware et Washington D.C.

Joe Biden est donné vainqueur des États traditionnellement démocrates du Maryland, du Massachusetts et du Delaware ainsi que de la capitale fédérale Washington D.C par plusieurs médias américains dont CNN, NBC, CBS et le New York Times.

Ces victoires lui apportent au total 27 grands électeurs, qui viennent s’ajouter aux 16 déjà engrangés en Virginie (13) et dans le Vermont (3). Il en faut 270 pour remporter l’élection.

  • 2h03: Biden donné vainqueur dans le Maryland

  • 2h02: Trump donné vainqueur en Oklahoma

Donald Trump a remporté l’État de l’Oklahoma, qu’il avait déjà gagné en 2016, selon CNN et NBC.

Cette victoire lui apporte 7 grands électeurs qui viennent s’ajouter aux 24 déjà engrangés dans d’autres États. Il en faut 270 pour remporter l’élection.

  • 1h41: Biden donné vainqueur en Virginie

Joe Biden est donné vainqueur dans l’État de Virginie, remporté en 2016 par la démocrate Hillary Clinton, par la chaîne de télévision Fox News et le New York Times.

Cette victoire lui apporte 13 grands électeurs, en plus des trois déjà engrangés dans le Vermont. Il en faut 270 pour remporter l’élection.

  • 1h34: Trump donné vainqueur en Virginie occidentale

Donald Trump est donné vainqueur dans l’État de la Virginie occidentale, qu’il avait déjà remporté en 2016, selon Fox News et le New York Times.

Cette victoire lui apporte cinq grands électeurs, en plus des 11 déjà engrangés dans l’Indiana et des 8 dans le Kentucky. Il en faut 270 pour remporter l’élection.

  • 1h24: Trump donné vainqueur dans le Kentucky

Donald Trump est donné vainqueur dans l’État du Kentucky, qu’il avait déjà remporté en 2016, selon Fox et le New York Times.

Cette victoire lui apporte huit grands électeurs, en plus des 11 déjà engrangés dans l’Indiana. Il en faut 270 pour remporter l’élection.

  • 1h20: Biden donné vainqueur dans le Vermont

Joe Biden est donné vainqueur dans l’État traditionnellement démocrate du Vermont, par les chaînes de télévision NBC et Fox.

Cette victoire lui donnerait trois grands électeurs. Il faut 270 grands électeurs pour remporter l’élection.

  • 1h02: Trump donné vainqueur dans l’Indiana

Donald Trump est donné vainqueur dans l’État de l’Indiana dans le Nord des États-Unis, selon les chaînes de télévision CNN et NBC.

Cette victoire lui donnerait 11 grands électeurs. Il faut 270 grands électeurs pour remporter l’élection.

  • 1h: les premiers résultats vont commencer à tomber

Les premiers bureaux de votes américains ferment maintenant, à 1h (heure française), dans l’État-clé de Géorgie et dans cinq autres États de l’est du pays: Kentucky, Caroline du Sud, Vermont, Virginie et Indiana. C’est à partir de maintenant que les résultats vont commencer à être communiqués, au compte-gouttes.

  • 00h55: Des files d’attente impressionnantes pour voter sur les campus

Ces vidéos en témoignent, dans un lycée du Maryland et sur le campus de l’université de Pittsburgh.

  • 00h50: La Trump Tower barricadée à New York

  • 00h45: Trump se montre confiant sur Twitter

“NOUS SOMMES TRÈS BIEN PARTOUT DANS LE PAYS. MERCI!”, a tweeté le président américain.

  • 00h25: Des centaines de personnes devant la Maison Blanche

Au milieu de la musique et des slogans politiques, des centaines de personnes se pressent sur la Black Lives Matter Plaza de Washington, devenu le symbole de l’opposition à Donald Trump aux abords de la Maison Blanche transformée en camp retranché.

En fin d’après-midi, la foule, en grande majorité favorable au candidat démocrate Joe Biden, se réunissait sur cette large avenue emblématique menant à la Maison Blanche pour attendre les résultats dans une ambiance festive, rythmée par le son des groupes de “go-go music”, un genre proche du funk typique de Washington.

  • 00h10: Vers une participation record?

Le taux de participation pourrait approcher les 70%, du jamais vu en un siècle.

  • 00h: H-1 avant les premiers résultats

Les premiers bureaux de votes américains fermeront à 1h, heure française. C’est à partir de ce moment-là que les résultats commenceront à être communiqués au compte-gouttes.

  • 23h55: Le centre de Washington fermé à la circulation

  • 23h50: Trump suivra les résultats dans l’aile est en famille

Donald Trump suivra les résultats de l’élection dans l’aile est de la Maison Blanche, en famille et avec son staff, a déclaré sa directrice de la communication, Alyssa Farah:

“Il est excité. Nous avons fait le travail, nous n’avons pris aucun vote pour acquis. Il a participé à des meetings et réunions avec les électeurs, faisant jusqu’à cinq événements par jour, et nous sommes prêts à connaître ces résultats”, a-t-elle déclaré lors d’une apparition sur Fox Business, ajoutant que Donald Trump est de “bonne humeur”.

  • 23h35: La Maison Blanche en effervescence côté presse

  • 23h10: Moment de confusion embarrassant pour Biden

Joe Biden a commis une série de lapsus embarrassants, en apparaissant confondre ses petites-filles et en disant présenter à un groupe d’électeurs son fils Beau... qui est décédé en 2015. Il s’exprimait à Philadelphie, un mégaphone en main.

“Voici mon fils Beau Biden, que beaucoup parmi vous ont aidé à élire au Sénat du Delaware. Voici ma petite-fille Natalie”, dit-il, en prenant en fait par les épaules une autre de ses petites-filles, Finnegan.

Se rendant alors compte de sa méprise, le septuagénaire se reprend ainsi, d’un ton confus: “Ah non, attendez, ce n’est pas la bonne.” Il prend alors par les épaules son autre petite-fille présente sur place, Natalie. Cette dernière est la fille de son fils Beau, décédé il y a cinq ans.

Joe Biden, que Donald Trump accuse de sénilité sans toutefois aller jusqu’à employer ce mot, est familier des gaffes et bévues de ce type.

Joe Biden avait une relation très forte avec son fils Beau, dont il parle fréquemment dans ses discours de campagne en lui rendant des hommages appuyés. Ancien procureur général du Delaware, réserviste de l’armée envoyé en Irak, Beau Biden semblait promis à un destin national avant d’être emporté par un cancer du cerveau.

  • 23h: H-2 avant les premiers résultats

Les premiers bureaux de votes américains fermeront à 1h, heure française. C’est à partir de ce moment-là que les résultats commenceront à être communiqués au compte-gouttes.

  • 22h55: le rappel des cotes des deux candidats chez les bookmakers

Pour les bookmakers britanniques, qui enregistrent des mises sans précédent sur cette élection, Joe Biden est favori avec une cote moyenne de 1,43, contre 2,85 pour Donald Trump.

En 2016, ces mêmes bookmakers avaient fait de Hillary Clinton la grande favorite (cotée à moins de 1,20, contre plus de 4 pour Trump)... avec le résultat que l’on connaît.

(Photo: oddschecker.com)
(Photo: oddschecker.com)
  • 22h15: Kamala Harris s’exprime à Detroit

“Nous votons pour honorer les ancêtres... Nous votons car tout est en jeu dans cette élection. Tout”, a notamment déclaré la candidate démocrate à la vice-présidence devant des supporters à Detroit, dans le Michigan.

  • 21h55: Le vote de Kanye West comme si vous y étiez

Kanye West a voté. Pour lui. Rappelons que le rappeur avait annoncé sa candidature à la Maison Blanche sur Twitter le 4 juillet, jour de fête nationale.

Sous l’étiquette loufoque du “Birthday Party”, il n’a rempli les critères pour figurer sur les bulletins de vote -fluctuants d’un Etat à l’autre- que dans 12 États (sur 50) et n’a donc mathématiquement aucune chance d’être élu président...

  • 21h50: Instantané

  • 21h: Déjà du monde devant la Maison Blanche

La foule commence tout doucement à se rassembler devant la Maison Blanche à Washington, où il est actuellement 15h.

  • 20h55: Melania Trump a voté (sans masque)

La “First lady” a voté à Palm Beach en Floride. Selon CBS News, elle était la seule personne à ne pas porter de masque dans le bureau de vote.

  • 19h20: Confiant, Trump réclame d’avoir les résultats dès ce soir

Avant la soirée électorale, Donald Trump s’est rendu dans des locaux de campagne en Virginie où il s’est montré très optimiste: “J’ai entendu que nous sommes très bien partis en Floride et en Arizona. Nous sommes incroyablement bons au Texas. Nous allons - je pense que nous allons être bons partout. Je pense que nous allons avoir une soirée superbe”, a-t-il lancé.

Malgré ces affirmations optimistes, rien ne permet d’affirmer que les résultats du vote seront connus le soir même. Donald Trump, détracteur du vote par correspondance, n’a d’ailleurs pas raté l’occasion d’affirmer que les Américains sont “en droit de connaître le vainqueur” le jour de l’élection.

  • 18h20: Biden en Pennsylvanie, Trump à Washington

Joe Biden a choisi de passer la journée dans l’État de Pennsylvanie dont il est originaire. Il s’est notamment rendu devant sa maison d’enfance dans la ville de Scranton où il a laissé un petit message optimiste. “De cette maison à la Maison Blanche, avec la grâce de Dieu”.

Donald Trump se rendra lui dans un QG du parti républicain à Arlington, dans la banlieue de Washington, pour sa dernière sortie publique.

  • 17h30: Plus de 100 millions de votes anticipés, un record

Les votes anticipés n’ont jamais été autant plébiscités aux États-Unis. Avant même le jour de l’élection, plus de 100 d’Américains avaient déjà voté pour élire le futur dirigeant, un record dans l’histoire américaine. .

Les bulletins, envoyés par courrier ou déposés en personne par les électeurs avant l’ouverture officielle des bureaux de vote mardi, représentent plus de 72% du nombre total de bulletins lors de l’élection de 2016, selon un comptage établi par l’Université de Floride.

  • 16h10: Philadelphie et la Pennsylvanie à la loupe

Considéré comme un Swing State, la Pennsylvanie est particulièrement observée de près. Ce mardi matin, le républicain Mike Roman haut responsable de la campagne de Donald Trump s’est offusquée de voir des affiches de campagnes en faveur des démocrates situées à côté d’un bureau de vote de Philadelphie. Elles ont été enlevées selon un autre observateur.

  • 16h: Kanye West et les Clinton ont voté

Sur Twitter, Kanye West a fait savoir qu’il avait fait son choix. Le rappeur a décidé pour ce scrutin de 2020 de se présenter dans plusieurs États, et c’est donc en toute logique pour lui-même qu’il a voté ce mardi: “Dieu est si bon aujourd’hui, je vote pour la première fois de ma vie pour le président des États-Unis, et c’est pour quelqu’un en qui j’ai vraiment confiance ... en moi”, a-t-il posté sur Twitter.

Dans la foulée, l’ancien président Bill Clinton a également posté une photo en compagnie d’Hillary Clinton. Le couple a déposé son bulletin en faveur de Joe Biden et Kamala Harris.

  • 15h: de nombreuses boutiques barricadées

De nombreux magasins avaient le store fermé ce mardi matin en amont de cette journée électorale. Des façades de boutiques ont ainsi été barricadées face à la crainte d’émeutes ou de mouvements violents. Les photos sont nombreuses sur les réseaux sociaux.

  • 14h30: Biden se recueille

Joe Biden était de son côté ce mardi matin à l’église St. Joseph on the Brandywine dans le Delaware,où il a assisté à un service religieux. C’est ici qu’est enterré son fils Beau Biden décédé en mai 2015 d’une tumeur.

  • 14h: Trump estime ses chances de gagner “solides”

Donald Trump a assuré mardi avoir “une très solide chance de gagner” la présidentielle, lors d’un entretien accordé à la chaîne Fox. Le président républicain a estimé que “les foules incroyables” présentes à ses meetings allaient “se traduire” par des votes en sa faveur et créer la surprise comme en 2016.

“On va gagner très largement au Texas, en Floride, en Arizona. Je pense que les résultats seront très bons pour nous en Caroline du Nord”, a-t-il encore prédit assurant qu’il ne déclarera la victoire “uniquement quand il y aura une victoire”.

  • 13h: record du vote anticipé

La participation s’annonce historiquement élevée, avec plus de 97 millions d’électeurs qui ont déjà voté par anticipation avant mardi ― par courrier ou en personne ―, soit plus de 70% du nombre d’électeurs total de 2016.

Les démocrates avaient appelé à voter en amont en raison du virus, et il faudra voir si les républicains, plus enclins à se déplacer aux urnes le jour-même, seront au rendez-vous.

L’accumulation record de votes par courrier, qui dans certains États pourront affluer jusqu’à plusieurs jours après mardi, risque aussi de compliquer le dépouillement, voire retarder l’annonce d’un vainqueur si le résultat est serré.

  • 12h: les premiers bureaux de vote ouvrent

Les bureaux de vote ont ouvert à New York à 6h, heure locale. Dès minuit, le bureau du petit village de Dixville Notch, dans le New Hampshire, avait déjà ouvert, comme le veut la tradition. Les cinq électeurs du hameau de douze habitants du nord-est des États-Unis, ont lancé symboliquement l’élection présidentielle mardi à minuit, en votant à l’unanimité pour le démocrate Joe Biden.

Ce village perdu dans les forêts du New Hampshire, près de la frontière canadienne, a perpétué une tradition établie depuis 1960, qui lui vaut le titre de “First in the Nation” (Premier du pays). Avant même le jour du scrutin, près de 100 millions d’électeurs ont déjà voté par anticipation, un record, soit en personne soit par correspondance.

À voir également sur Le HuffPost: Dans “Zone interdite”, ce Français est prêt à tout pour faire gagner Trump

LIRE AUSSI

Donald Trump a-t-il vraiment été si catastrophique pour l'environnement?

Avant les élections américaines, Walmart retire les armes à feu de ses magasins

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.