Covid-19 : 97.273 morts, la pression hospitalière s'accentue

·1 min de lecture

Alors que le vaccin AstraZeneca peine toujours à attirer les Français, refroidis par la crainte d'effets secondaires, l'OMS a estimé mardi que la balance risque/bénéfice continue de peser "largement" en sa faveur. Après quelques jours de tolérance à l'occasion du week-end de Pâques, les nouvelles restrictions durcies pour faire reculer l'épidémie de coronavirus entrent réellement en vigueur à partir de mardi en France. Depuis samedi, les commerces non-essentiels sont fermés, tout comme les écoles, et les déplacements limités à 10 km.

Les principales informations à retenir

Les déplacements sont désormais limités à 10 km  Le nombre d'hospitalisations et de réanimations continue d'augmenter L'EMA confirme un lien entre AstraZeneca et les thromboses, mais l'OMS estime que la balance risque/bénéfice pèse en sa faveur La France va commencer à produire des vaccins mercredi

Le nombre patients hospitalisés augmente toujours

La pression s'accentue toujours dans l'Hexagone. Selon le dernier bilan de Santé publique France publié mardi, 30.639 patients sont actuellement hospitalisés, soit 732 de plus que la veille. 5.626 patients sont en réanimation, dont 348 arrivés mardi. Au total, 97.273 personnes sont mortes depuis le début de l'épidémie. 

En parallèle, la campagne de vaccination française s'accélère. En cinq jours d'avril, plus d'un million d'injections ont été comptabilisées, sur un total de plus de 12 millions depuis le 27 décembre, dont 9.356.301 millions de première...


Lire la suite sur Europe1