Covid : 90.315 morts en France, la pression hospitalière s'accroît encore en Île-de-France

·1 min de lecture

Alors que les hôpitaux franciliens approchent du point de saturation, trois premiers patients Covid-19 en réanimation en Île-de-France seront transférés samedi à Nantes, Angers et au Mans. De son côté, la Haute autorité de santé (HAS) vient d'autoriser dans l'Hexagone le vaccin contre le Covid-19 de Johnson & Johnson. Aux États-Unis, la campagne de vaccination s'accélère avec plus de 100 millions de doses déjà injectées.

Les principales infos à retenir : 

La France a dépassé le seuil des 90.000 morts du Covid-19 Trois premiers patients en réanimation en Ile-de-France seront transférés samedi  La Haute autorité de santé donne son feu vert au vaccin de Johnson & Johnson, le quatrième en France Près de 20% des américains ont déjà reçu une dose de vaccin 

Trois premiers patients transférés hors d'Ile-de-France 

Trois premiers patients Covid-19 en réanimation d'Ile-de-France seront transférés samedi par hélicoptère vers des hôpitaux de l'ouest de la France, a indiqué à l'AFP Frédéric Adnet, directeur du Samu de Seine-Saint-Denis.
Ces patients sont transférés à Nantes, Angers et au Mans. "Au moins quatre autres patients" seront transférés dimanche, a-t-il ajouté.

Ces déplacements de malades pourraient se faire vers la Nouvelle-Aquitaine. Mais des détails logistiques restent à régler. "D'expérience, on sait que la mise en place d'un TGV sanitaire avec 24 patients nécessite 48 à 72 heures pour être totalement opérationnelle", explique François Braun, président du Samu u...


Lire la suite sur Europe1