Publicité

[En direct] Biden accuse et promet des représailles après la mort d'Américains à la frontière jordano-syrienne

Ce dimanche 28 janvier à Gaza, l'Unrwa porte assistance aux civils comme chaque jour depuis le début de la guerre. Mais désormais l'agence onusienne est au cœur de l'actualité. De leur côté, les États-Unis ont annoncé cet après-midi que trois soldats américains avaient été tués dans une attaque de drone. Joe Biden pointe du doigt les groupes proches de l'Iran et promet des représailles.

Ce qu'il faut retenir

■ La ville de Khan Younès, au sud de la bande de Gaza, est bombardée sans relâche. L'armée israélienne considère que c'est là que se cache la direction locale du Hamas. Les hôpitaux, sous pression, sont au centre des préoccupations.

■ La Cour internationale de justice (CIJ) a déclaré vendredi qu'Israël devait empêcher tout éventuel acte de « génocide » à Gaza. L'Afrique du Sud a saisi le mois dernier en urgence la plus haute juridiction de l'ONU, arguant qu'Israël violait la Convention des Nations unies sur le génocide. Mais si ses ordonnances sont juridiquement contraignantes, la Cour n'a aucun moyen pour les faire appliquer.

L'Unrwa a annoncé vendredi se séparer de « plusieurs » employés accusés par Israël d'être lié à l'attaque du 7 octobre. En réaction, les États-Unis et plusieurs autres États ont annoncé la suspension temporaire des financements à l'agence onusienne, qui a tiré ce samedi soir la sonnette d'alarme.

Les horaires sont donnés en temps universel (Paris-1)

18h40 : La réunion de Paris était « constructive », assure le bureau de Benyamin Netanyahu


Lire la suite sur RFI

Lire aussi:
CIJ / Israël: l'Ouganda désapprouve le vote de sa juge, Julia Sebutinde
L'agence onusienne Unrwa prise en étau dans le conflit autour de Gaza