Publicité

[En direct] Joe Biden demande à Israël un «plan» pour «garantir la sécurité» de la population à Rafah

La menace d'une offensive israélienne persiste dimanche 11 février contre Rafah, ville du sud de la bande de Gaza où le Hamas redoute « des dizaines de milliers de morts » parmi la population civile qui bénéficiera d'un « passage sécurisé » pour en partir, selon le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu.

Ce qu'il faut retenir

■ Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu a déclaré avoir ordonné à l'armée d'élaborer un plan visant à évacuer les civils de Rafah, où il prévoit de lancer une « opération massive » et de vaincre les derniers bataillons du Hamas. Après Gaza City, puis Khan Younès, Israël vise désormais une opération au sol dans cette ville jouxtant l'Égypte, à l'extrême sud de la bande de Gaza, dans le cadre de son offensive militaire contre le mouvement islamiste palestinien Hamas.

■ Le Hamas a averti samedi qu'une offensive sur Rafah pourrait faire « des dizaines de milliers de morts et de blessés » dans cette ville, où sont réfugiés des centaines de milliers de Palestiniens que le Premier ministre israélien veut évacuer, suscitant l'inquiétude à l'étranger. Benyamin Netanyahu a cependant promis aux civils de Rafah une évacuation « sécurisée ».

Les horaires sont donnés en temps universel (TU, soit heure de Paris -1), cliquez ici pour rafraîchir.


Lire la suite sur RFI