Revivez "15 minutes pour convaincre", l'émission de France 2 avec les candidats de la présidentielle

Alexandre Boudet
1 / 3

Revivez "15 minutes pour convaincre", l'émission de France 2 avec les candidats de la présidentielle

Les onze candidats sur le plateau de France 2.

POLITIQUE - Le rendez-vous avait failli ne pas avoir lieu. Il a finalement été largement perturbé par la fusillade survenue aux alentours de 21 heures sur les Champs-Elysées. Le dernier grand événement télévisé de cette campagne présidentielle a tout de même mis aux prises les onze candidats qui ont pris successivement la parole devant David Pujadas et Léa Salamé.

L'ordonnancement de ce grand oral n'a pas été modifié et les prétendants à la succession de François Hollande ont été interrogés chacun durant un quart d'heure sur leur programme en matière pouvoir d'achat, chômage, international, Europe. Tous ont également une carte blanche pour aborder une question de leur choix.

Ils ont également tous (sauf François Fillon et Emmanuel Macron) apporté un objet qu'ils apporteraient avec eux à l'Elysée s'ils étaient élus.

Revivez cette émission avec le meilleur et le pire du web sur Le HuffPost.

23h55. Fin de ce dernier grand oral de la présidentielle

"N"oubliez pas d'aller voter, ça compte", conclut David Pujadas au terme de ces quatre heures d'émission qui ont été largement perturbées par la fusillade qui a eu lieu sur les Champs-Elysées.

23h53. Le Pen: "Le cauchemar continue"

"Le cauchemar continue", déclare Marine Le Pen qui dénonce le fait que "tout n'est pas fait pour mettre nos compatriotes à l'abri".

23h50. Macron conclut

Emmanuel Macron exprime sa solidarité à l'égard des forces de l'ordre. "C'est la preuve que notre pays est attaqué en son coeur. Présider, c'est protéger", répète-t-il. "Mais nous ne devons pas céder à la peur, c'est le diktat qu'ils veulent nous imposer. Ne tombons pas dans leur piège", exhorte le candidat.

23h35. Poutou: "Beaucoup se déballonnent"

Dans sa conclusion, Philippe Poutou regrettent que "beaucoup se déballonnent" dès qu'on évoque face à eux...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages