Diplomatie. L’Iran et la Chine signent un “pacte de coopération stratégique de 25 ans”

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

L’accord, dont on ne connaît pas le détail, a été signé samedi par le ministre des Affaires étrangères iranien, Mohammad Javad Zarif, et son homologue chinois, Wang Yi, en visite à Téhéran.

L’Iran et la Chine ont conclu, samedi 27 mars, un accord “pour une coopération globale sur 25 ans”, rapporte Tehran Times. Le document, dont le détail n’a pas été divulgué, a été signé par le ministre des Affaires étrangères iranien, Mohammad Javad Zarif, et son homologue chinois, Wang Yi, en visite à Téhéran.

Dans un tweet relayé par le journal iranien, l’ambassadeur d’Iran à Pékin, Mohammad Keshavarz-Zadeh, écrit que le document précise les capacités de coopération entre l’Iran et la Chine, “notamment dans les domaines de la technologie, des industries, des transports et de l’énergie”.

Le Financial Times indique avoir consulté l’année dernière un projet de 18 pages qui couvrait “la coopération dans des domaines allant de l’énergie, de la pétrochimie et de l’énergie nucléaire aux secteurs de la haute technologie et de l’armée, ainsi que des projets maritimes visant à promouvoir le rôle de l’Iran dans l’initiative chinoise des ‘Nouvelles routes de la soie’”, mais dit qu’il n’a pas été “possible de savoir dans quelle mesure il a été modifié”.

“Bouée de sauvetage”

L’alliance Pékin-Téhéran représente, selon les mots de Bloomberg, “un défi” pour l’administration du président américain Joe Biden, qui s’efforce de rallier des pays amis contre la Chine, qualifiée par le secrétaire d’État Antony Blinken de “plus important test géopolitique” de ce siècle

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :